Nigéria : l'épidémie de choléra contenue avec succès dans l'Etat de Borno – OMS

Un fonctionnaire de l’OMS vaccine un enfant contre le choléra au cours d’une campagne dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria. Photo: OMS / CE.Onuekwe

24 décembre 2017 – Une épidémie de choléra de cinq mois dans l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, a été contenue avec succès, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'agence onusienne a salué un « accomplissement majeur » dans cette région frappée par la violence perpétrée par le groupe terroriste Boko Haram qui a déplacé des millions de personnes et a provoqué une insécurité alimentaire pour des centaines de milliers de personnes.

« Aucune mesure n'aurait fonctionné seule. Il s'agissait d'un effort conjoint faisant appel à une gamme d'outils de nombreux partenaires sous la direction du ministère de la Santé », a déclaré vendredi, le Dr Wondimagegnehu Alemu, responsable des programmes de l'OMS au Nigéria.

La fin de l'épidémie de choléra, qui a débuté en août, a été officiellement annoncée par le gouvernement nigérian jeudi après qu'aucun nouveau cas n'ait été signalé en deux semaines.

Une campagne massive de vaccination contre le choléra par voie orale - la première en son genre dans le pays - a joué un rôle clé dans la maîtrise de la maladie mortelle. Environ 1,8 million de doses ont été administrées pour immuniser quelque 900.000 personnes entre septembre et décembre.

En plus de la campagne, un système d'alerte rapide et de surveillance soutenu par l'OMS a fourni des données vitales sur les cas suspects dans différents endroits, assurant ainsi des interventions efficaces et ciblées.

Les efforts de réponse ont également consisté à fournir de l'eau chlorée, à mettre en place des centres de traitement et des tests de laboratoire, à sensibiliser la communauté aux méthodes de prévention des maladies et à travailler avec les médias locaux pour sensibiliser le public au choléra et à ses symptômes.

Cependant, en raison du conflit en cours, de nombreuses personnes dans le nord-est du Nigeria restent coupées des services de santé de base et de vaccination de routine. Les conditions de santé dans de nombreux camps pour les personnes déplacées à l'intérieur du pays sont inférieures aux normes.

Les risques futurs d'épidémies ne peuvent donc pas être exclus, a prévenu l'OMS.

« Alors que les réalisations du programme de choléra dans l'Etat de Borno sont une étape importante, le choléra est endémique au nord-est du Nigeria et les futures épidémies restent probables », a déclaré le Dr Alemu. « Nous devons être vigilants face aux signes avant-coureurs qui pourraient signaler une autre épidémie de choléra ou d'autres maladies à potentiel épidémique », a-t-il alerté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Nigéria : pour la première fois depuis 8 ans, la faim régresse (FAO)

En savoir plus