Dans l'est de l'Ukraine, le HCR et l'OIM distribuent du charbon aux populations pour passer l'hiver

Mariupol, Ukraine: le chef du bureau local du HCR, Dinu Lipcanu (avec une casquette de baseball), rend visite aux résidents dont les maisons ont été endommagées par des tirs d’artillerie à Avdiivka, Donetsk. Photo: HCR / Markiian Lyseiko

19 décembre 2017 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont annoncé mardi la distribution de charbon aux populations vulnérables de l'est de l'Ukraine.

Une aide particulièrement cruciale en cette période hivernale où les températures peuvent tomber jusqu'à -10 degrés Celsius en décembre et jusqu'à -20 degrés Celsius en janvier.

Dans l'est de l'Ukraine, la plupart des civils vivent dans des maisons mal isolées et un plus petit nombre dans des centres collectifs, souligne le HCR.

Avec la poursuite du conflit et face aux conditions socio-économiques difficiles, de nombreuses familles vulnérables n'ont pas les moyens de pouvoir passer l'hiver au chaud, a indiqué l'OIM.

« Quelque 3,4 millions d'hommes, de femmes et d'enfants sont coincés dans une situation humanitaire désastreuse aux portes de l'Europe », a déclaré Thomas Weiss, le chef de mission de l'OIM en Ukraine, lors de sa récente visite sur le terrain. « Plus de 30% des personnes touchées sont des personnes âgées et 60% sont des femmes et des enfants ».

Dans les zones non-contrôlées par le gouvernement (NGCA), 40% des foyers ont besoin de combustibles pour le chauffage.

« Ils n'ont pas la capacité de couvrir les coûts croissants en énergie », a déclaré le porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d'un point de presse à Genève. « Dans certains villages, les tuyaux de gaz ont été endommagés par les bombardements et, par conséquent, le charbon et le bois de chauffage représentent le seul moyen de chauffer les maisons », a-t-il précisé.

Trois tonnes de charbon par famille

Les deux agences onusiennes fourniront au total 20.400 tonnes de charbons (9000 tonnes pour le HCR et 11.400 tonnes pour l'OIM) afin de couvrir les besoins en chauffage de 6.800 foyers vivant dans les zones non-contrôlées par le gouvernement (NGCA).

Chaque famille recevra ainsi trois tonnes de charbon. Une quantité qui devrait couvrir les besoins en chauffage pour tout l'hiver.

En plus du charbon fourni aux familles, le HCR réparera 500 maisons pour qu'elles soient adaptées pour l'hiver. L'agence des Nations Unies pour les réfugiés fournira également des vêtements, des manteaux et des bottes pour près de 13.500 personnes.

De son côté, l'OIM aidera à la réhabilitation des systèmes de chauffage de près de 20 établissements sociaux et de santé. L'agence des Nations Unies pour les migrations distribuera également 200 poêles en fonte aux familles vivant dans les parties les moins accessibles des zones NGCA de Donetsk, où le bois est le seul combustible de chauffage disponible.

Aide en espèces

Les deux agences humanitaires de l'ONU apporteront également une aide en espèces aux populations vulnérables de l'est de l'Ukraine.

Dans les zones contrôlées par le gouvernement, le HCR fournira une aide en espèce sans condition à 1.000 foyers. Dans les prochaines semaines, l'OIM devrait transférer un premier versement d'aide en espèces pour près de 4.000 personnes vulnérables dans ces mêmes zones.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine a contraint plus de 1,5 millions de personnes au déplacement à l'intérieur des frontières du pays et plus d'un million de personnes ont dû trouver refuge à l'étranger.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ukraine : l'ONU et ses partenaires lancent un appel de fonds de 187 millions de dollars pour aider 2,3 millions de personnes

En savoir plus