Caraïbes : trois mois après le passage des ouragans, des milliers d'enfants ont toujours besoin d'aide (UNICEF)

Deux frères assis sur un canapé devant leur maison qui a été fortement endommagée par l’ouragan Irma, dans les îles Turques-et-Caïques. Photo UNICEF/Moreno Gonzalez

13 décembre 2017 – Suite au passage des ouragans meurtriers au-dessus des Caraïbes en septembre, 350.000 enfants de la région ont toujours besoin d'une aide humanitaire, a prévenu mercredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Ouragan le plus puissant jamais enregistré dans l'océan Atlantique, Irma a causé d'importantes destructions dans les îles des Caraïbes orientales, en Haïti et à Cuba. L'ouragan Maria a ensuite causé des dégâts supplémentaires dans toute la région. Le bilan du passage de ces deux ouragans est lourd tant sur le plan matériel qu'humain.

« Avant même les ouragans, l'UNICEF travaillait avec les gouvernements et les partenaires locaux pour préparer les communautés et prépositionner des fournitures humanitaires dans les zones les plus à risque », a déclaré Maria Cristina Perceval, la Directrice régionale de l'UNICEF pour l'Amérique latine et les Caraïbes. Des fournitures vitales qui ont permis de répondre immédiatement aux problèmes d'accès à l'eau potable, de logement et de services sociaux.

« Trois mois après, l'UNICEF est toujours sur le terrain dans ces pays et territoires, œuvrant à des programmes visant à aider les enfants et les familles à reconstruire leur vie et à retrouver un sentiment de normalité », a souligné Mme Perceval.

Mais les défis subsistent pour de nombreuses familles, en particulier pour les plus vulnérables qui sont toujours confrontées aux conséquences des tempêtes.

En Dominique, plus de 35% des enfants - notamment ceux qui vivent dans des refuges – ne sont pas toujours pas inscrits dans des programmes éducatifs. À Antigua et Barbuda, de nombreux enfants et familles restent dans des refuges et ne peuvent pas rentrer chez eux.

En collaboration avec les gouvernements et les ONG partenaires, l'UNICEF fournit non seulement des secours humanitaires immédiats aux populations touchées par les ouragans, mais œuvre également à la reconstruction et la résilience à plus long terme.

« A mesure que la vie revient à la normale pour beaucoup d'entre eux, les enfants et les familles qui ont vécu ces tempêtes auront besoin d'un appui engagé et soutenu pour remettre leurs maisons, leurs communautés et leurs vies sur pied », a ajouté Mme Perceval.

A ce jour, les programmes d'aide de l'UNICEF, des gouvernements et de leurs partenaires ont pu aider les enfants, les familles et les communautés à Anguilla, à Antigua et Barbuda, aux îles Vierges britanniques, à Cuba, en Dominique et en Haïti.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Humanitaire : l'ONU appelle les Etats à contribuer à hauteur d'un milliard de dollars à son fonds d'intervention d'urgence

En savoir plus