L'Assemblée générale examine un projet de résolution appelant à poursuivre l'enquête sur la mort de Dag Hammarskjöld

Le Secrétaire général de l’ONU Dag Hammarskjöld lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU le 24 mars 1960. Photo ONU

6 décembre 2017 – L'Assemblée générale des Nations Unies examine un projet de résolution appelant l'ONU et ses Etats membres à poursuivre leurs efforts à faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de l'ancien Secrétaire général Dag Hammarskjöld.

Le texte, présenté mercredi par la Suède, sera soumis au vote avant la fin du mois. Dag Hammarskjöld était de nationalité suédoise.

Intitulé « Enquête sur les conditions et les circonstances de la mort tragique de Dag Hammarskjöld et des personnes qui l'accompagnaient », le projet de résolution vise à permettre au juge Othman de continuer son travail.

Chargé en février par le Secrétaire général des Nations Unies de rouvrir l'enquête initialement classée en 1962, le juge tanzanien a mis en doute la thèse de l'accident. Dans son dernier rapport, il estimait plausible qu'une attaque extérieure ait entraîné le crash de l'appareil dans la nuit du 17 au 18 septembre 1961 dans la jungle nord-rhodésienne (actuelle Zambie). Il a également jugé probable que des informations sur cette tragédie n'aient pas encore été dévoilées.

La Suède appelle l'ONU à divulguer tous les documents de l'Organisation liés à la mort de l'ancien Secrétaire général et qui sont encore tenus secrets.

Elle enjoint également les États Membres qui détiendraient des informations utiles concernant la disparition de M. Hammarskjöld de nommer un responsable indépendant de haut niveau. Cette personne serait chargée d'étudier les archives des services nationaux de renseignement, de sécurité et de défense, afin de déterminer si elles contiennent des informations pertinentes.

Un appel à faire toute la lumière. « Nous le devons aux familles de ceux qui ont péri il y a 56 ans », a déclaré la Représentante permanente adjointe de la Suède, Irina Schoulgin Nyoni. « Nous le devons aux Nations Unies en tant qu'organisation et à tous ceux qui continuent à travailler à l'Assemblée dans l'esprit de Dag Hammarskjöld ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Décès de Dag Hammarskjöld en 1961 : un expert juge plausible qu'une attaque soit la cause du crash de l'avion

En savoir plus