Centrafrique : l'ONU condamne l'attaque meurtrière contre la MINUSCA à Bria

Des Casques bleus à Bria, en République centrafricaine (archives). Photo MINUSCA

5 décembre 2017 – Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Conseil de sécurité ont condamné l'attaque meurtrière perpétrée lundi contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) à Bria, dans le centre-est du pays.

Lundi matin, des éléments présumés anti-balaka ont pris d'assaut un poste de contrôle de la MINUSCA qui protégeait un camp de personnes déplacées dans la ville.

Un Casque bleu mauritanien a été tué dans l'attaque. Trois autres - deux Mauritaniens et un Zambien - ont été blessés. Cela porte à 14 le nombre de soldats de la paix tués dans des attaques ciblées en République centrafricaine (RCA) depuis janvier 2017.

AUDIO: le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, revient sur les circonstances de l’attaque du 4 juin à Bria dans laquelle un Casque bleu mauritanien a été tué.Crédit: MINUSCA

« Le Secrétaire général réaffirme la détermination de la MINUSCA à protéger les civils et à stabiliser la République centrafricaine », a souligné son porte-parole dans une déclaration de presse publiée le soir de l'attaque. « Il exhorte toutes les parties à mettre fin à la violence et à travailler ensemble pour ramener la paix et la stabilité dans le pays », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué publié le même jour, les membres du Conseil ont condamné dans les termes les plus forts « toutes les attaques, provocations et incitations à la violence contre la MINUSCA par des groupes armés et d'autres auteurs ». Ils ont rappelé à toutes les parties leurs obligations en vertu du droit international humanitaire.

M. Guterres et le Conseil de sécurité ont rappelé que les attaques contre les Casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre. Ils ont exhorté les autorités de la RCA à enquêter rapidement sur l'attaque à Bria et à traduire les responsables en justice.

Les membres du Conseil ont réitéré leur soutien total à la MINUSCA et ont exprimé leur profonde gratitude aux pays fournisseurs de contingents et de policiers à la mission de maintien de la paix en Centrafrique. Ils ont également réaffirmé leur ferme soutien au Représentant spécial du Secrétaire général pour la RCA, Parfait Onanga-Anyanga, et à la MINUSCA alors qu'ils aident les autorités et le peuple centrafricains dans leurs efforts pour instaurer une paix et une stabilité durable.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RCA : un Casque bleu tué lors d'une attaque contre la MINUSCA à Bria

En savoir plus