Dans sa résolution annuelle, l'Assemblée générale souligne la nécessité de lever l'embargo américain contre Cuba

Vue d’ensemble de la réunion de l’Assemblée générale examinant la nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à Cuba. Photo: ONU / Cia Pak

1 novembre 2017 – L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté mercredi une résolution soulignant la nécessité de mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à Cuba.

Dans cette résolution, l'Assemblée a réitéré son appel à tous les États membres des Nations Unies de s'abstenir de promulguer et d'appliquer des lois et des mesures non conformes aux obligations de la Charte des Nations Unies et du droit international qui réaffirment la liberté du commerce et de la navigation.

L'Assemblée « exhorte de nouveau les États qui ont appliqué et continuent d'appliquer ces lois et mesures à prendre les mesures nécessaires pour les abroger ou les invalider dès que possible », a ajouté la résolution.

La résolution a bénéficié des votes favorables de 191 des 193 États membres de l'ONU. Les États-Unis et Israël se sont opposés au texte.

L'année dernière, ces deux pays, pour la première fois depuis 25 ans, se sont abstenus au lieu de rejeter le texte.

S'exprimant avant le vote d'aujourd'hui, le Ministre cubain des affaires étrangères, Bruno Rodriguez Parrilla, a rappelé que l'ancien Président américain Barack Obama a cherché à utiliser ses pouvoirs exécutifs et à travailler avec le Congrès américain pour lever l'embargo.

« Cette volonté a été reflétée par le vote d'abstention des États-Unis en 2016 concernant la résolution qui, année après année, est adoptée massivement par cette Assemblée et appelle à la fin de cette politique », a-t-il déclaré.

Cependant, la politique américaine annoncée par le Président Donald Trump concernant Cuba « a pour but de ramener les relations à un passé de confrontation », a-t-il déclaré.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Levée de l'embargo contre Cuba : pour la 1ère fois, les États-Unis s'abstiennent

En savoir plus