A Téhéran, le chef de l'AIEA affirme que l'Iran met en œuvre ses engagements liés au nucléaire

Le Directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano. Photo AIEA/Dean Calma

29 octobre 2017 – En visite en Iran, le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a réitéré dimanche que les engagements pris par ce pays dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015 sont mis en œuvre.

Selon un communiqué de presse de l'AIEA, son Directeur général Yukiya Amano a rencontré le Président iranien Hassan Rouhani, le Vice-président et président de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Ali Akbar Salehi et le Ministre des affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, lors d'une visite dans la capitale iranienne, Téhéran.

Depuis janvier 2016, l'AIEA vérifie et surveille la mise en œuvre par l'Iran de ses engagements dans le cadre du Plan d'action global commun, qui a été approuvé à l'unanimité par le Conseil de sécurité des Nations Unies en 2015.

L'accord entre ses cinq membres permanents (Chine, France, Russie, Royaume-Uni et États-Unis), l'Allemagne, l'Union européenne (UE) et l'Iran, a établi des mécanismes rigoureux pour surveiller les limites posées au programme nucléaire iranien, tout en ouvrant la voie à la levée des sanctions de l'ONU visant le pays.

Selon le communiqué de presse, les activités de vérification et de contrôle de l'AIEA sont menées de manière impartiale et objective et conformément aux modalités définies par le Plan d'action global commun et les pratiques standard en matière de garanties.

M. Amano a réitéré que le Plan d'action global commun représente un gain évident du point de vue de la vérification, et a souligné l'importance de la pleine mise en œuvre par l'Iran de ses engagements liés au nucléaire afin d'assurer la viabilité du Plan d'action.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le désarmement et la non-prolifération sont les deux faces d'une seule et même médaille, selon l'ONU

En savoir plus