Haïti : l'ONU réitère son soutien au pays pour réaliser les objectifs de développement durable

Des habitants du quartier de Los Palis, dans la commune d’Hinche, en Haïti, collectent de l’eau propre grâce à un système d’acheminement financé par l’ONU (archives). Photo: ONU/MINUSTAH

25 octobre 2017 – Alors que la nouvelle mission de l'ONU en Haïti a été inaugurée il y a une semaine, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général dans ce pays, Dr. Mamadou Diallo, a réitéré le soutien des Nations Unies pour accompagner les autorités nationales vers la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Lors d'une conférence de presse mardi dans la capitale haïtienne Port-au-Prince, Dr. Diallo, qui est également le chef ad intérim de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), a souligné qu'il s'agissait d'une nouvelle étape du partenariat de l'ONU avec ce pays pour qu'il devienne un pays émergent d'ici à 2030.

« Cet objectif est non seulement possible, mais il représente un engagement fort du pays en faveur de ses enfants pour un avenir meilleur. L'ONU est et restera aux côtés d'Haïti pour accompagner le pays dans la réalisation de cette noble ambition », a souligné Dr. Diallo.

Il était accompagné d'une représentation de la MINUJUSTH et des 19 agences, fonds et programmes qui composent la nouvelle configuration de l'ONU en Haïti.

Le Représentant spécial adjoint a remarqué que la stabilité d'Haïti s'est améliorée ces dernières années et que le pays a des institutions plus fortes, « ce qui représente une fenêtre d'opportunité pour le développement durable et pour améliorer la résilience de ses institutions et de sa population en général face aux chocs externes et aux catastrophes naturelles, ainsi que son adaptation au changement climatique ».

Il a remarqué également que les Nations Unies regrettent la souffrance occasionnée au peuple haïtien par l'épidémie de choléra et réitèrent leur engagement à soutenir les familles, les communautés et les collectivités qui ont été affectées par cette maladie.

À cet égard, l'ONU poursuivra la mise en place de la nouvelle approche en soutien aux efforts du gouvernement d´Haïti pour éliminer la transmission de la maladie et ses causes profondes. En même temps, le chef ad intérim de la Mission onusienne a déploré les cas d´abus et d´exploitation sexuelle commis dans le passé par des membres du personnel des Nations Unies et a réitéré que l'ONU « maintiendra une tolérance zéro face à ces pratiques inacceptables ».

Dr. Diallo a enfin attiré l'attention sur le fait que les Nations Unies considèrent les jeunes et les femmes comme des acteurs essentiels du développement et de la stabilité d'Haïti. « Leur participation est indispensable pour la réalisation d´un développement durable et solidaire, ainsi que pour l'accomplissement du rêve d´Haïti de devenir un pays émergent à l´horizon 2030 ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Haïti : António Guterres salue le lancement de la MINUJUSTH - la nouvelle Mission de l'ONU dans le pays

En savoir plus