Journée contre la polio : l'OMS salue le travail de ceux qui contribuent à éradiquer cette maladie

Un petit garçon est vacciné contre la polio à Sa’ada, au Yémen (archives). Photo UNICEF/UN026952/Madhok

24 octobre 2017 – En cette Journée mondiale contre la polio, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) salue le travail de ceux qui contribuent à éradiquer cette maladie à travers le monde. La polio est un virus qui peut causer une paralysie incurable.

« Nous devons nous concentrer sur la vaccination de tous les enfants, même s'il est difficile de les atteindre », explique Mohammed Mohammedi, éradicateur de la polio depuis vingt ans, cité dans un communiqué de presse de l'OMS.

En 1988, lorsque l'OMS est devenue membre de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio, la polio a paralysait 10 enfants à vie toutes les 15 minutes dans presque tous les pays du monde. En 2017, jusqu'à présent, 12 cas de polio ont été signalés dans seulement deux pays. Dans l'intervalle, l'infrastructure d'éradication de la polio a été au cœur des efforts visant à accroître un accès équitable aux services de santé à tous les enfants, même dans les zones les plus reculées ou marginalisées.

Aujourd'hui, il ne reste que trois pays où la polio est endémique : l'Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan. Même dans ces pays, le virus est contenu dans seulement quelques districts.

« Dans ces districts vulnérables, plus d'enfants que jamais sont vaccinés », a souligné Michel Zaffran, Directeur de l'OMS pour l'éradication de la poliomyélite. « Ce sont des signes encourageants que nous nous rapprochons de notre objectif, mais il reste beaucoup à faire ».

Eradiquer la polio est difficile et compliqué. Il faut des professionnels de la santé pour administrer les doses de vaccin oralement à tous les enfants, à plusieurs reprises, afin qu'ils développent une immunité complète. Cela nécessite de s'appuyer sur les dirigeants communautaires, les parents, le personnel médical, les guérisseurs traditionnels et les agents de surveillance pour rechercher les symptômes de la poliomyélite.

Le personnel de l'OMS joue un rôle important dans l'éradication de la polio du niveau du district au niveau mondial. Les agents de surveillance gardent les yeux rivés sur le virus dans plus de 70 pays. Pour mettre fin à la poliomyélite, l'OMS travaille aux côtés du Rotary International, du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies et de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Grâce à ces efforts, plus de 16 millions de personnes, qui auraient été paralysées à vie, marchent aujourd'hui. Plus de 400 millions d'enfants sont vaccinés chaque année.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Somalie fête trois années sans polio : l'OMS appelle à rester prudent

En savoir plus