Centrafrique : le courage du commissaire de police tunisien Khaled Karoui au service de l'ONU

Des Casques bleus marocains de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). Photo: ONU/Catianne Tijerina

23 octobre 2017 – A la veille de la visite en République centrafricaine (RCA) du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, qui entend rendre hommage aux Casques bleus pour marquer la Journée des Nations Unies, ONU Info a tendu son micro à Khaled Karoui, ce commissaire de police tunisien qui en mai dernier a sauvé trois Casques bleus marocains et un prisonnier centrafricain.

Le 8 mai 2017, l'officier Khaled Karoui était responsable au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en Centrafrique (MINUSCA) du transfèrement d'un détenu lorsque le convoi des Casques bleus des Nations Unies, dans lequel il se trouvait, a été attaqué par un groupe armé, à 25 kilomètres de Bangassou, dans le sud-est de la RCA.

Lors de cette embuscade le contingent marocain, fort d'une trentaine d'hommes a dû faire face aux attaques de près de 500 hommes armés de fusils et de machettes.

Cinq Casques bleus marocains sont morts et huit ont été blessés. Dans le feu de l'action, l'officier tunisien a réussi à sauver trois Casques bleus marocains blessés, dont un grave, en les évacuant dans son véhicule, tout en gardant le détenu.

Pour cet acte de bravoure, Khaled Karoui, a reçu, le 27 juillet 2017, un certificat de reconnaissance remis par le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU et Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, au nom du Secrétaire général de l'ONU.

AUDIO: Témoignage de Khaled Karoui, Commissaire de police tunisien et ancien membre de la MINUSCA Crédit: Khaled Karoui

« Je ne suis pas un héros. Je suis un officier de police qui, confronté à une situation de danger imminent, a su garder son sang-froid et terminer sa tâche en limitant les dégâts », déclare Khaled Karoui.

Convaincu de l'utilité du travail de l'ONU sur le terrain pour renforcer les forces de police nationale, M. Karoui, qui a déjà passé deux ans et demi en République centrafricaine avec l'ONU, souhaite repartir en mission sur le terrain dès que possible.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Centrafrique : une attaque contre un convoi de la MINUSCA fait quatre morts et huit blessés parmi les Casques bleus

En savoir plus