L'UNICEF et le Bangladesh unissent leurs efforts pour construire 10.000 latrines pour les Rohingyas

Des enfants dans le campement improvisé de Tasnimarkhola, à Cox’s Bazar, au Bangladesh. Photo: OCHA / Pierre Peron

12 octobre 2017 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Ministère bangladais de la gestion des catastrophes et des secours ont convenu de construire dans les plus brefs délais 10.000 latrines dans les camps et installations accueillant des Rohingyas dans le district de Cox's Bazar pour éviter une épidémie majeure.

Ces latrines, qui fourniront une couverture sanitaire à environ 250.000 personnes, seront construites par les forces armées du Bangladesh.

L'accord signé entre l'UNICEF et le gouvernement du Bangladesh représente une dépense totale de 1,5 million de dollars. Le coût de chaque latrine a été estimé à 147 dollars.

« Des cas de maladies d'origine hydrique ont déjà été signalés dans les centres de santé des camps. L'éruption de maladies est un danger réel pour les habitants des camps et la population hôte. Nous devons immédiatement renforcer la couverture sanitaire », a déclaré le Représentant de l'UNICEF au Bangladesh, Edouard Beigbeder. L'UNICEF fournira un appui financier et technique.

L'UNICEF et ses partenaires du secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (WASH) fourniront des emplacements pour les latrines. Ces latrines seront également régulièrement désinfectées par pulvérisation de solution de chlore afin qu'elles ne deviennent pas des sources de contamination.

Par ailleurs, l'UNICEF et ses partenaires du secteur de la santé ont lancé le 10 octobre une vaste campagne de vaccination orale contre le choléra auprès de 650.000 personnes dans les sous-districts d'Ukhiya et Teknaf afin de protéger les Rohingyas contre cette maladie.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : l'ONU dénonce des destructions systématiques visant à expulser les Rohingyas

En savoir plus