L'ONU veut encourager le travail des femmes dans le secteur spatial

Simonetta Di Pippo, Directrice du Bureau des affaires spatiales des Nations Unies et l’une des rares femmes leaders dans le secteur. Photo ONU / Runa A

4 octobre 2017 – Les Nations Unies veulent encourager le travail des femmes dans le secteur spatial, un sujet qui fait l'objet d'une réunion de trois jours au siège de l'Organisation à partir de ce mercredi.

Le Bureau des Nations Unies pour les affaires spatiales (UNOOSA) et l'Entité des Nations Unies consacrée à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes (ONU-Femmes) organisent conjointement cette réunion d'experts intitulée 'L'espace pour les femmes' afin de partager l'expertise sur l'espace et les femmes ; renforcer les partenariats existants et en forger de nouveaux ; et promouvoir les efforts visant à encourager les femmes et les filles à étudier les sciences, la technologie et les mathématiques, en particulier dans les pays en développement.

Les experts discuteront également du rôle de la technologie spatiale et de la science pour atteindre l'Objectif de développement durable (ODD) 5 sur l'égalité des sexes.

S'exprimant avant l'événement, Simonetta Di Pippo, la Directrice de l'UNOOSA, a encouragé les jeunes femmes qui cherchent à faire carrière dans l'industrie spatiale. « Chacune d'entre nous doit trouver son propre chemin », a-t-elle dit.

Soulignant l'importance de l'éducation, elle estime que les filles devraient « étudier beaucoup ». « Il n'y a rien que nous ne pouvons pas faire. Nos cerveaux sont les mêmes, et parfois les femmes sont encore meilleures pour discerner les nuances de certaines situations ».

Selon la chef d'UNOOSA, la diversité dans la main-d'œuvre est cruciale et elle vient naturellement « si nous évitons les préjugés et choisissons les meilleurs talents à chaque fois ».

La réunion de trois jours rassemble des décideurs et des experts d'organisations internationales, de gouvernements et d'ONG, ainsi que des représentants du secteur privé et d'instituts de recherche.

Le dernier jour de la réunion, un groupe de haut niveau incluant la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, Mme Di Pippo et la Directrice exécutive adjointe d'ONU-Femmes, Laskhmi Puri, fera des recommandations à l'UNOOSA.

Les propositions se concentreront sur le rôle de l'espace dans l'autonomisation des femmes, la participation des femmes dans l'industrie aérospatiale et le secteur scientifique, et les alliances pouvant être nouées en la matière.


News Tracker: autres dépêches sur la question

« L’espace et la technologie peuvent aider à créer un monde meilleur » - Simonetta Di Pippo, Bureau des affaires spatiales de l’ONU