Journée de la non-violence : rien de durable ne peut être construit sur la violence, rappelle l'ONU

La sculpture "Non-Violence" (ou "Knotted Gun") de l’artiste suédois Carl Fredrik Reutersward au siège de l’ONU. Photo ONU

2 octobre 2017 – A l'occasion de la Journée internationale de la non-violence, le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Miroslav Lajčák, a réclamé des efforts accrus pour prévenir les conflits et pour encourager l'utilisation de la non-violence.

« La médiation est l'un des outils les plus efficaces de non-violence. Cela peut pousser des partis en conflit vers un compromis », a dit M. Lajčák lors d'une cérémonie célébrant cette journée au siège de l'ONU à New York.

« Cela signifie que l'on peut éviter la violence - qui n'entraîne que des pertes - et promouvoir la non-violence, qui apporte des bénéfices à toutes les parties », a-t-il ajouté.

Dans son discours, le Président de l'Assemblée générale a rappelé le 72e débat général annuel de la semaine dernière et a noté les appels lancés par les États membres pour que les acteurs locaux, nationaux ou régionaux appuient davantage les moyens non violents pour arrêter ou prévenir les conflits.

M. Lajčák a souligné les paroles du Mahatma Gandhi, né ce jour il y a 148 ans, selon qui « rien de durable ne peut être construit sur la violence ». Selon lui, qu'il s'agisse du développement durable, du changement ou d'un monde meilleur, aucun n'est possible par la violence.

« Les Nations Unies doivent constamment rappeler cela. L'ONU ne doit pas seulement fonctionner en servant de la non-violence mais elle doit encourager d'autres à le faire aussi », a-t-il déclaré.

La Journée internationale de la non-violence est célébrée chaque année le 2 octobre, jour anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, chef du mouvement pour l'indépendance de l'Inde et pionnier de la philosophie et de la stratégie de la non-violence.

En vertu de la résolution de l'Assemblée générale du 15 juin 2007, la Journée internationale est l'occasion de diffuser le message de la non-violence notamment par des actions d'éducation et de sensibilisation. La résolution réaffirme la pertinence universelle du principe de non-violence et souhaite favoriser une culture de paix, de tolérance, de compréhension et de non-violence.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée de la non-violence : Ban Ki-moon souligne le lien entre la paix et la nature

En savoir plus