L'ONU propose son aide au Mexique après un second séisme meurtrier

Dégâts causés par le séisme d’une magnitude de 7,1 à Mexico le 19 septembre 2017. Photo PAHO/OMS

20 septembre 2017 – Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a exprimé ses condoléances et sa tristesse au peuple mexicain après le puissant tremblement de terre qui a ravagé le pays mardi après-midi, tuant des centaines de personnes dans et autour de la capitale Mexico. Il a proposé l'aide de l'ONU aux autorités mexicaines pour faire face à ce séisme majeur, le second en quinze jours.

« Le Secrétaire général est attristé par les pertes en vies humaines et les dommages causés par le tremblement de terre qui a frappé le Mexique », a déclaré son porte-parole dans une déclaration publiée mardi soir.

« L'ONU exprime ses condoléances au gouvernement ainsi qu'au peuple mexicain, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a-t-il ajouté.

Selon la presse, le tremblement de terre, de magnitude 7,1, a frappé mardi à 13h, heure locale. Son épicentre était situé à 160 km au sud de Mexico. Il a fait au moins 216 victimes, selon un dernier bilan des autorités mexicaines, et détruit de nombreuses infrastructures, dont au moins une école. L'aéroport international de Mexico est également endommagé.

« Le désastre survient deux semaines à peine après que le pays a subi un autre tremblement de terre puissant, responsable de grandes souffrances et de nombreuses pertes humaines », a remarqué le porte-parole.

Ce séisme, de magnitude 8,1, enregistré au large des côtes du Chiapas, était le plus puissant enregistré dans le pays depuis un siècle. Il avait fait 90 victimes et détruit des milliers d'habitations.

M. Guterres a salué mardi la rapidité de la réponse du gouvernement du Mexique et de la société civile. « Les Nations unies se tiennent prêtes à apporter leur assistance », dit son porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Mexique : le chef de l'ONU se dit attristé par les morts et les destructions causés par un puissant séisme

En savoir plus