Syrie : après trois ans de siège, un convoi routier d'aide humanitaire de l'ONU arrive à Deir Ez-Zor

Camions d’un convoi d’aide humanitaire attendant d’entrer en Syrie le 19 septembre 2016. (archive) Photo: Mécanisme de suivi de l’ONU (UNMM) / Tonglet

15 septembre 2017 – Un premier convoi routier d'aide humanitaire est entré dans la ville syrienne de Deir Ez-Zor, a annoncé l'ONU vendredi à Genève. Selon Jens Laerke, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), cette assistance fournie par les Nations unies permettra de venir en aide à quelque 15.000 familles de Deir Ez-Zor.

En trois ans, c'est le premier convoi terrestre de l'ONU transportant une aide humanitaire à atteindre la ville de Deir Ez-Zor, dans l'est de la Syrie. « « Avec ces convois qui ont pu atteindre Deir Ez-Zor hier jeudi, il s'agit de la première aide de l'ONU acheminée par la route à Deir Ez-Zor depuis que la ville a été reprise », a confirmé le porte-parole d'OCHA lors d'un point de presse ce vendredi à Genève.

Selon Jens Laerke, il s'agit de camions transportant des « articles essentiels qui permettent de sauver des vies », comme de la farine, des aliments en conserve et des articles liés à la santé maternelle.

Parmi les agences onusiennes ayant participé à cette opération figure l'Agence de l'ONU pour les réfugiés (HCR). « Les cinq camions d'aide sont arrivés à Deir Ez-Zor hier (jeudi 14 septembre) après un trajet de 22 heures depuis un entrepôt du HCR à Homs », a déclaré un porte-parole du HCR, Andrej Mahecic, lors d'une conférence de presse ce vendredi au Palais des Nations à Genève.

Le convoi du HCR a ainsi apporté à 30.000 personnes du matériel d'abri, des bâches en plastique, des lampes à énergie solaire, des ustensiles de cuisine et des articles d'hygiène dont elles avaient grand besoin.

Environ 93.000 personnes sont assiégées depuis 2014 à Deir Ez-Zor, la plus grande ville de l'est de la Syrie. L'aide qui leur avait apportée par le passé n'avait été rendue possible que grâce à des largages aériens du Programme alimentaire mondial (PAM) jusqu'à la semaine dernière, lorsque le siège a été brisé et que l'accès à Deir Ez-Zor est devenu possible. Au total, l'ONU a réussi 309 largages d'aide sur Deir Ez-Zor durant le siège, a précisé Jens Laerke.

Selon les partenaires du HCR, au moins 75.000 personnes à Deir Ez-Zor ont besoin d'une aide humanitaire. Par ailleurs, avec la poursuite d'intenses combats autour de Deir Ez-Zor et à Ar-Raqqa, le HCR réitère son appel à protéger la population civile, à son passage en toute sécurité hors des zones de conflit et au respect des principes du droit international humanitaire. Avec d'autres agences des Nations Unies en Syrie, le HCR plaide pour un accès humanitaire sûr, sans entrave et durable à toutes les personnes dans le besoin à travers le pays, en particulier à plus de 4,5 millions de Syriens pris au piège dans des zones difficiles d'accès et assiégées.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : Damas tenu responsable d'une attaque au gaz sarin en avril (Commission d'enquête de l'ONU)

En savoir plus