Bangladesh : des fournitures d'urgence de l'UNICEF destinées à des milliers d'enfants rohingyas en route vers Cox's Bazar

Le nombre de nouveaux réfugiés arrivant à Cox’s Bazar, au Bangladesh, continue d’augmenter. Photo Saikat Biswas/OIM

14 septembre 2017 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a indiqué jeudi avoir intensifié son aide d'urgence au vu de l'afflux massif et sans précédent de réfugiés rohingyas au Bangladesh.

Depuis fin août 2017, des milliers d'enfants et de familles rohingyas continuent de fuir quotidiennement l'État de Rakhine, au Myanmar. Près de 400.000 personnes se sont réfugiées au Bangladesh, dont presque les deux tiers sont des enfants.

Des camions de l'UNICEF remplis d'approvisionnement en eau potable, de fournitures destinées à l'assainissement et des trousses d'hygiène pour de milliers d'enfants rohingyas se sont dirigés vers Cox's Bazar, avec un approvisionnement régulier pouvant alimenter les pipelines en cours des prochains jours et semaines. Cette aide d'urgence comprend des poudres détergentes, du savon, des pichets et des carafes pour contenir de l'eau, ainsi que des couches, des serviettes hygiéniques, des serviettes et des sandales.

L'UNICEF soutient également le Département du génie sanitaire avec des stations de traitement d'eau et travaille avec des partenaires sur le terrain pour installer et réhabiliter les puits tubulaires.

« Ces éléments font partie d'une première vague d'approvisionnements de l'UNICEF qui augmentera considérablement ses mesures d'intervention d'urgence pour faire face au nombre croissant d'enfants rohingyas au Bangladesh », a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l'UNICEF au Bangladesh. « L'UNICEF entend ainsi renforcer son intervention au Bangladesh pour mieux protéger les enfants réfugiés et subvenir à leurs besoins en matière de nutrition, de santé, d'eau et d'assainissement ».

D'autant que sur le terrain, l'afflux des civils ne faiblit pas. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance note qu'environ 400.000 Rohingyas ont fui le Myanmar pour se réfugier au Bangladesh depuis le 25 août, et des milliers d'autres arrivent tous les jours. Selon des estimations préliminaires, 60% de ces exilés sont des enfants.

Les capacités de secours au Bangladesh sont ainsi submergées par cet afflux sans précédent de réfugiés qui fuient la violence au Myanmar. Le nombre élevé de réfugiés a entraîné une surpopulation des camps existants, les nouveaux arrivants obligés finalement de chercher un abri partout où ils peuvent trouver de l'espace. « Il manque de tout, avec surtout des besoins en abri, des vivres et de l'eau potable », a souligné Edouard Beigbeder. « Avec de telles conditions sur le terrain, les enfants courent un risque élevé de contracter des maladies d'origine hydrique. Nous avons une tâche importante à accomplir pour protéger ces enfants extrêmement vulnérables ».

Dans ces conditions, l'UNICEF a lancé un appel de 7,3 millions de dollars américains pour fournir une aide d'urgence aux enfants rohingyas au cours des quatre prochains mois.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : le chef de l'ONU appelle à agir face à la situation affectant les Rohingyas

En savoir plus