Le chef de l'ONU salue l'engagement envers un cessez-le-feu permanent dans l'est de l'Ukraine

L’entrée de la ville de Sloviansk, en Ukraine, marquée par des balles et des éclats d’obus. Photo: UNICEF Ukraine / Pavel Zmey

28 août 2017 – Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué lundi soir l'engagement des parties à mettre en œuvre un cessez-le-feu permanent dans l'est de l'Ukraine.

Cette annonce de cessez-le-feu intervient alors que doit commencer la nouvelle année scolaire.

« (Le Secrétaire général) souligne la nécessité de veiller à ce que le cessez-le-feu soit durable et appelle toutes les parties à respecter pleinement ses conditions, en particulier pour protéger les civils qui souffrent le plus des hostilités en cours », a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse.

Par la voie de son porte-parole, M. Guterres a également réitéré le soutien des Nations Unies aux efforts menés par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Groupe de contact trilatéral (composé de l'Ukraine, de la Russie et de l'OSCE) et les quatre pays du format Normandie (qui regroupe Kiev, Moscou, Paris et Berlin). pour trouver une solution négociée au conflit.

« (Le Secrétaire général) demande instamment à toutes les (parties) intéressées de travailler à cette fin », a souligné M. Dujarric.

Initialement considérée comme une crise politique interne la situation en Ukraine s'est transformée fin février 2014 en des affrontements violents dans certaines parties du pays, débouchant sur un conflit de grande échelle dans l'est.

Malgré un accord de cessez-le-feu convenu à Minsk en septembre 2014, la situation en Ukraine a continué à se détériorer avec de graves conséquences pour l'unité, l'intégrité territoriale et la stabilité du pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ukraine : après quatre ans de conflit, les déplacés sont toujours dans l'incertitude (HCR)

En savoir plus