Le HCR appelle la communauté internationale à soutenir le Soudan qui accueille des centaines de milliers de réfugiés

Au Soudan, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, rend visite à des réfugiés du Soudan du Sud. Photo: HCR / Petterik Wiggers

17 août 2017 – A l'occasion d'une visite au Soudan, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a appelé la communauté internationale à reconnaître la longue tradition du Soudan d'accueil de réfugiés et a demandé un plus grand soutien pour ce pays.

« Depuis des décennies, le Soudan ouvre ses portes aux personnes qui fuient la guerre, la faim et les difficultés. Je l'ai vu moi-même lorsque je travaillais sur le terrain comme employé du HCR il y a près de 30 ans et cela continue aujourd'hui, alors que les réfugiés sud-soudanais fuient les horreurs de la guerre », a déclaré M. Grandi cité dans un communiqué de presse.

Le Soudan est l'un des principaux pays d'accueil pour les réfugiés qui fuient le conflit au Soudan du Sud. Ces réfugiés peuvent bénéficier de certains droits accordés par le gouvernement, y compris le droit de travailler et de se déplacer, et reçoivent également un soutien généreux des communautés hôtes, note le HCR.

Filippo Grandi a visité le camp de réfugiés d'Al-Nimir au Darfour-Est, qui accueille plus de 5.000 réfugiés sud-soudanais qui sont arrivés dans le camp en avril. « Les communautés hôtes partagent généreusement toutes les ressources disponibles alors que ces ressources sont rares », a-t-il dit.

Le chef du HCR a déclaré que cette générosité exceptionnelle devait être reconnue et soutenue. « La générosité du Soudan doit être soutenue par la solidarité et les ressources internationales. Il faut que les bailleurs de fonds apportent davantage de soutien - et rapidement, afin que nous puissions aider les centaines de milliers de réfugiés dans le pays et les communautés qui les accueillent », a-t-il dit.

Il a également appelé une fois de plus la communauté internationale à faire beaucoup plus pour mettre fin aux combats au Soudan du Sud.

Lors de sa visite, le Haut-commissaire a rencontré le Président soudanais Omar al-Bachir. Il s'est félicité des assurances fournies par le Président concernant la sécurité de ceux qui fuient les conflits et les persécutions, notamment ceux qui arrivent du Soudan du Sud et d'autres pays de la région.

Le Soudan accueille plus de 416.000 réfugiés sud-soudanais depuis 2013, dont environ 170.000 nouveaux arrivants en 2017, ce qui en fait l'un des plus grands pays d'accueil des réfugiés de la région. Des centaines de milliers d'autres Sud-Soudanais qui sont restés au Soudan suite à la séparation des deux pays ont également besoin d'une aide humanitaire. Le Soudan continue également d'accueillir des réfugiés d'Érythrée, de Syrie, du Yémen, du Tchad et d'autres pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Plus d'un million de réfugiés sud-soudanais sont en Ouganda, selon le HCR

En savoir plus