Le Nigéria apporte une assistance alimentaire au nord-est du pays par l'intermédiaire du PAM

Une mère avec ses enfants à Monguno, dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigéria (archives). Photo OCHA

10 août 2017 – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a reçu un don de 5.000 tonnes de riz de la part du gouvernement nigérian. Ce don aidera à nourrir près d'un demi-million de personnes déplacées dans le nord-est du Nigéria, qui est ravagé par le conflit, et où la menace de la famine persiste.

Le PAM a déjà commencé à acheminer le premier lot de riz donné et attend 2.000 tonnes supplémentaires de millet promises par les autorités nigérianes.

« En tant que gouvernement responsable, le gouvernement fédéral du Nigéria, en reconnaissance des efforts des acteurs humanitaires et de la nécessité d'assurer la sécurité alimentaire des personnes touchées par l'insurrection au nord-est, a non seulement approuvé la distribution de 35.905 tonnes de céréales aux populations vulnérables, mais valide également la remise de 5.000 tonnes de riz qui seront distribuées par le PAM dans certaines communautés touchées par l'insurrection », a déclaré le Directeur général de l'agence de secours d'urgence du Nigéria (NEMA), Mustapha Yunusa Maihaja.

Depuis le lancement des opérations l'année dernière, le PAM a rapidement augmenté ses distributions de nourriture, de nutrition et de transferts monétaires afin de venir en aide à plus d'un million de personnes par mois. Après avoir surmonté un défi de financement, l'agence s'est fixé l'objectif d'atteindre 1,36 million de personnes pendant la saison de pré-récolte, période pendant laquelle la faim se fait le plus sentir.

« Ce don témoigne une fois de plus de la qualité des relations entre le PAM et le Nigéria », s'est félicité le Directeur intérimaire du PAM au Nigéria, Ronald Sibanda. « Notre partenariat avec les organismes d'urgence spécialisés du gouvernement, tant au niveau fédéral qu'au niveau de l'État, nous a permis d'aider ceux qui en ont le plus besoin».

Dans le cadre d'une contribution de 100 millions de dollars octroyés au bureau du PAM au Nigéria, les États-Unis couvriront les coûts permettant de fournir les portions de riz aux personnes déplacées dans les Etats les plus touchés d'Adamawa, Borno et Yobe.

La crise qui frappe actuellement le Nigéria a dépassé ses frontières, laissant des millions de personnes de région du bassin du lac Tchad, dans l'incertitude de savoir d'où proviendront leurs prochains repas. Des experts ont prévenu que sans l'acheminement d'une assistance humanitaire d'urgence en quantité suffisante, le nord-est du Nigéria risque de sombrer dans la famine.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Face aux risques de famine, le Conseil de sécurité appelle à protéger les humanitaires dans les zones de conflits

En savoir plus