L'ONU encourage le Cameroun à réduire les tensions dans les régions anglophones

La Vice-Secrétaire général Amina J. Mohammed. Photo ONU/Eskinder Debebe

8 août 2017 – La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, a rencontré mardi 8 août au siège de l'ONU à New York une délégation du Cameroun avec qui elle a discuté de la situation dans les régions anglophones du pays, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU dans un compte rendu de cette rencontre.

Lors de cette rencontre avec la délégation menée par le Professeur Paul Ghogomu, Ministre et Directeur de cabinet du Premier ministre du Cameroun, Mme Mohammed s'est félicitée « des efforts entrepris par le gouvernement pour réduire les tensions et a souligné l'importance de renforcer les mesures de renforcement de la confiance, notamment en veillant à ce que la justice soit accordée à tous et que les droits de l'homme soient respectés », a précisé le porte-parole.

La Vice-Secrétaire générale a réitéré la volonté des Nations Unies, grâce aux bons offices du Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), François Louncény Fall, et à l'équipe-pays des Nations Unies, de soutenir les efforts de dialogue inclusif pour répondre aux causes profondes des tensions dans les régions touchées.

Selon la presse, le gouvernement avait ordonné fin avril le rétablissement de l'Internet dans les deux régions anglophones du pays après une interruption de plus de trois mois suite à des revendications sur le bilinguisme.

Par ailleurs, Mme Mohammed a félicité le Cameroun pour sa générosité envers les réfugiés de la République centrafricaine et du Nigéria. Elle a indiqué que les Nations Unies souhaitaient travailler avec le Cameroun, le Nigéria et le Tchad pour réintégrer les personnes concernées, en particulier les femmes, les jeunes et les enfants.

Le Vice-Secrétaire générale et le chef de la délégation camerounaise ont également discuté du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et de la réforme du système de développement des Nations Unies, ainsi que de la situation dans la péninsule de Bakassi et de la lutte contre Boko Haram.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Cameroun : l'ONU encourage les autorités à rétablir Internet dans les régions anglophones

En savoir plus