Le chef de l'ONU se dit choqué et horrifié par les feux de forêts meurtriers au Portugal

18 juin 2017 – Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, s'est dit dimanche “choqué et horrifié” par le nombre élevés de morts suite à des feux de forêts dévastateurs qui ont frappé la région de Pedrogao Grande au Portugal.

“Plus tôt aujourd'hui, j'ai parlé avec le Président du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, et avec le Premier ministre, António Costa, pour exprimer ma profonde tristesse et mes condoléances au gouvernement et au peuple portugais”, a dit M. Guterres dans une déclaration à la presse.

Le chef de l'ONU a souhaité un prompt rétablissement aux belssés. Il a adressé ses pensées et ses prières aux familles et aux proches des victimes.

M. Guterres a félicité le gouvernement, les pompiers, les secouristes et les organisations de la société civile qui n'ont ménagé aucun effort pour lutter contre les feux de forêt et aider les personnes dans le besoin. “Les Nations Unies sont prêtes à apporter leur aide de toutes les façons possibles”, a-t-il ajouté.

Selon la presse, le Portugal a décrété trois jours de deuil national à partir de ce dimanche, après les feux de forêts les plus meurtriers de son histoire récente, dans le centre du pays. Un dernier bilan faisait état de 62 morts et 59 blessés, la plupart piégés par les flammes dans leurs voitures.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Décès de l'ancien Président portugais Mário Soares: le chef de l'ONU salue la mémoire d'un « homme de liberté »

En savoir plus