Le HCR et la Fondation du FC Barcelone lancent une campagne d'aide aux enfants réfugiés

Ballons de football. Photo OSCE

13 juin 2017 – La Fondation du FC Barcelone et l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont annoncé mardi le lancement d'une vaste campagne conjointe destinée à mobiliser un soutien pour les enfants réfugiés. Lancée avec l'appui des joueurs vedettes de ce club de football, la campagne #SignAndPass signe le démarrage d'une importante coopération entre les deux organisations.

Lionel Messi et Neymar Junior ont été les premiers joueurs du FC Barcelone à s'engager en faveur des réfugiés et à soutenir la campagne dans une vidéo exclusive.

« Je suis fier de prendre part à cette importante initiative en faveur des réfugiés et j'espère qu'elle contribuera à améliorer la situation dramatique des millions d'enfants réfugiés dans le monde. Signez et faites passer ! », a déclaré Lionel Messi.

La campagne « Signez et faites passer » s'inspire de la célèbre philosophie de jeu du FC Barcelone — une touche, une passe — à l'origine de ses récents succès. Les supporters peuvent signer numériquement un ballon de football en ligne et le passer à leurs amis via les réseaux sociaux.

En signant le ballon, les supporters ajoutent leur nom à la pétition #Aveclesréfugiés du HCR qui appelle les gouvernements à travers le monde et les citoyens à s'assurer que tous les réfugiés puissent vivre dans un endroit sûr, recevoir une éducation et travailler pour subvenir aux besoins de leur famille.

En témoignage de leur partenariat dynamique, la Fondation du FC Barcelone et le HCR organisent ce jour un forum international pour faire connaître la situation des réfugiés dans le monde, notamment celle des enfants, et montrer comment le sport peut favoriser leur intégration et devenir un remarquable outil de transformation sociale.

Coprésidée par Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, et Josep Maria Bartomeu, le Président du FC Barcelone, cette manifestation a aussi pour but de rallier le soutien des acteurs de la société civile, notamment les agences humanitaires et les organisations sportives, ainsi que des organisations commerciales, technologiques et culturelles.

« L'amour du sport n'a pas son pareil pour rassembler les individus. La passion et l'acceptation engendrées par le jeu et le soutien à une équipe dissout les différences. J'espère que cette relation forte avec la Fondation du FC Barcelone impulsera une considérable amélioration de l'existence de millions d'enfants réfugiés et contribuera à rassembler les communautés », a indiqué Filippo Grandi.

Selon Josep Maria Bartomeu, Président de la Fondation du FC Barcelone, « c'est l'un des plus graves problèmes auquel le monde a été confronté durant les dernières décennies. Avec plus de 21 millions de réfugiés dont plus de la moitié sont des enfants, nous pensons qu'il est de notre devoir d'utiliser le sport pour faire évoluer les choses au plan social. Cette alliance avec le HCR n'a pas seulement pour but de lancer une campagne mondiale, sans parler des projets menés sur le terrain. Nous voulons aussi faire des émules et encourager d'autres entités et entreprises à s'engager et à participer à des actions telles que celle-ci ».

La Fondation du FC Barcelone a également annoncé que le programme FutbolNet sera offert à compter de juillet dans les centres de réception des réfugiés en Grèce, en Italie et au Liban.

Ce programme s'appuie sur le sport pour améliorer les compétences sociales, prévenir et résoudre les conflits entre les enfants et les adolescents réfugiés, promouvoir leur bien-être émotionnel et faciliter leur inclusion sociale dans les pays hôtes.

En outre, un « kit sportif » élaboré avec l'aide du Pôle Innovation de la Fondation du FC Barcelone sera bientôt testé sur le terrain dans différentes opérations. Il comprend des équipements sportifs d'un design innovant ainsi que des consignes d'application dans les sites d'accueil de réfugiés du monde entier, quels que soient la culture, le climat ou l'environnement.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le HCR demande aux pays tiers d'accueillir davantage de réfugiés

En savoir plus