Libye : la Coordonnatrice humanitaire préoccupée par la détérioration des conditions dans le sud du pays

La capitale libyenne Tripoli. (archives) Photo MANUL/Abbas Toumi

20 avril 2017 – La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a déclaré jeudi suivre avec une grande préoccupation la situation tendue autour de Tamanhint, dans le sud du pays, où des combats intermittents continuent d'être signalés.

L'ONU est notamment profondément inquiète de l'impact de cette violence accrue sur la vie des habitants du sud de la Libye.

La MANUL a précisé, dans un communiqué de presse, avoir reçu des informations sur des pénuries de nourriture, d'eau et de médicaments, ainsi que sur l'augmentation des coupures d'électricité. Il y a également des informations faisant état de familles qui fuient leurs maisons à Tamanhint vers Sabha et Ubari.

« Je demande à toutes les parties de cesser immédiatement toutes les hostilités pour éviter de nouvelles souffrances humaines inacceptables », a déclaré Maria do Valle Riberio, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, Cheffe adjointe de la MANUL et Coordonnatrice humanitaire.

Elle a indiqué qu'elle travaillait en étroite collaboration avec les agences des Nations Unies et d'autres acteurs humanitaires pour continuer à fournir de l'aide.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Libye : face au vide politique, l'ONU appelle les parties à retrouver l'esprit de l'Accord de Skhirat

En savoir plus