RDC : le chef de l'ONU confirme que les corps retrouvés sont ceux des deux experts disparus au Kasaï-Central

Vue aérienne de la ville de Kananga dans la province du Kasaï-Central de la RDC (archives). Photo MONUSCO/Myriam Asmani

28 mars 2017 – Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a confirmé mardi soir la mort des deux membres du Groupe d'experts sur la République démocratique du Congo (RDC) qui avaient été déclarés disparus et assuré que l'ONU fera tout son possible pour que justice soit rendue.

« Je suis profondément attristé de confirmer que les dépouilles découvertes par les Casques bleus de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) le 27 mars à l'extérieur de la ville de Kananga, dans la province congolaise du Kasaï-Central, sont ceux de Michael Sharp (Etats-Unis) et de Zaida Catalan (Suède) », a déclaré dans un communiqué le Secrétaire général, qui a transmis ses profondes condoléances aux familles, proches et collègues des victimes.

Membres du Groupe d'experts sur la République démocratique du Congo, M. Sharp et Mme Catalan, avaient pour mission d'enquêter sur les violations des droits de l'homme au Kasaï central. Ils avaient été portés disparus, avec leurs quatre accompagnateurs congolais, depuis le 12 mars 2017. Selon la presse, les corps des deux experts ont été retrouvés lundi.

« Michael et Zaida ont perdu la vie en cherchant à comprendre les causes des conflits et de l'insécurité en RDC afin d'aider à apporter la paix au pays et à sa population », a rappelé M. Guterres. « Nous allons honorer leur mémoire en continuant à soutenir le travail précieux du Groupe d'experts et de toute la famille des Nations Unies en RDC », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a émis l'espoir que la cause de leur mort sera déterminée à la suite d'un examen plus approfondi. « Je fais confiance aux autorités congolaises pour qu'elles conduisent une enquête complète sur cet incident », précisant que l'ONU mènera aussi une enquête. « En cas d'actes criminels, les Nations unies feront tout leur possible pour assurer que justice soit faite », a-t-il souligné.

M. Guterres a exhorté les autorités de RDC à poursuivre les recherches pour retrouver les quatre ressortissants congolais qui accompagnaient les deux experts, précisant que l'ONU apportera sa coopération à cet effet.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : l'ONU et ses partenaires condamnent une attaque meurtrière contre des policiers dans la région du Kasaï

En savoir plus