Le Siège de l'ONU dans le noir pendant une heure pour attirer l'attention sur les problèmes de la planète

Lumières éteintes au Siège de l’ONU, à New York, à l’occasion de l’Heure de la Terre 2017. Photo: ONU / Evan Schneider

26 mars 2017 – A l'occasion du dixième événement mondial intitulé L'Heure de la Terre, l'ONU a éteint samedi soir les lumières de son Siège à New York et de plusieurs de ses installations dans le monde afin de souligner les problèmes de la planète et encourager des millions de personnes à vivre plus durablement.

« Le changement climatique continue de mettre en péril les vies et les moyens de subsistance dans le monde. L'année dernière a été - encore une fois - la plus chaude jamais enregistrée. L'Accord de Paris historique nous donne une occasion sans précédent de limiter l'augmentation de la température mondiale, de promouvoir l'énergie propre pour tous et de créer un avenir durable », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, dans un message vidéo.

Si les gouvernements et les entreprises doivent faire plus en faveur d'une énergie propre, les individus sont également appelés à faire davantage. Construire un avenir durable dépend aujourd'hui de chacun, a déclaré le chef de l'ONU, demandant au monde de se joindre à lui pour éteindre leurs lumières samedi soir à 20h30 (heure locale). « De l'obscurité, nous pouvons créer un monde durable et inclusif pour tous », a-t-il dit.

Organisé par le Fonds mondial pour la nature (WWF), l'Heure de la Terre encourage les individus, les entreprises, les organisations et les gouvernements à éteindre leurs lumières pendant une heure à 20h30, à l'heure locale dans le monde entier, pour attirer l'attention sur les solutions axées sur la protection de la planète et la construction d'un avenir brillant et durable. Lancé pour la première fois en 2007 en Australie, l'Heure de la Terre est devenue un événement annuel, mobilisant la participation de centaines de millions d'individus et représente aujourd'hui le plus grand mouvement de base pour l'environnement.

Selon le WWF, la famille des Nations Unies se joindra aux milliers de maisons, de bureaux, de gratte-ciels et de monuments qui vont entrer dans le noir à l'occasion du dixième anniversaire de l'Heure de la Terre pour mettre les projecteurs sur les problèmes de la planète et inspirer des millions de personnes à vivre plus durablement.

Des centaines de points de repère - de New York à l'Ouganda et de la Suède à la Malaisie - sont confirmés et s'éteindront la nuit de l'Heure de la Terre, y compris des sites emblématiques tels que la Tour Eiffel à Paris, l'Empire State Building à New York ou l'Acropole à Athènes.

Pour inspirer plus de gens à agir, cette année, le mouvement de l'Heure de la Terre invite également les supporters à montrer leur engagement envers la cause sur leurs pages Facebook, au moment où les lumières s'éteignent sur les gratte-ciels. Les gens du monde entier peuvent se connecter sur earthhour.org/climateaction pour faire don de cinq messages Facebook à l'Heure de la Terre et encourager leurs amis à faire partie des efforts climatiques locaux.

Ils peuvent également utiliser une nouvelle image de profil Facebook disponible sur www.facebook.com/earthhour pour célébrer l'Heure de la Terre sur leur propre page personnelle Facebook.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La lutte contre le changement climatique est une nécessité, affirme le chef de l'ONU

En savoir plus