A Riyad, le chef de l'ONU remercie l'Arabie saoudite de son soutien dans la lutte contre le terrorisme

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (à droite) au Centre humanitaire du Roi Salman à Riyad lors d’une visite en Arabie saoudite le 12 février 2017. Photo ONU/Stéphane Dujarric

12 février 2017 – Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a effectué dimanche une visite en Arabie saoudite, qu'il a remerciée pour son soutien aux efforts des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme.

“Il y a une très forte coopération entre l'Arabie saoudite et les Nations Unies (…) en matière de lutte contre le terrorisme, qui permet aux Nations Unies de jouer un rôle croissant pour aider les États membres à développer les capacités et les outils nécessaires pour lutter efficacement contre le terrorisme et pour lutter contre les formes d'extrémisme violent qui alimentent le terrorisme dans le monde”, a dit M. Guterres lors d'un point de presse avec le Ministre saoudien des affaires étrangères, Adel bin Ahmad Al-Jubeir, à Riyad.

Selon lui, “il est très important de combattre Daech en Syrie, de combattre le terrorisme en Syrie”. “Mais nous ne réussirons jamais à lutter contre le terrorisme en Syrie si une solution politique inclusive n'est pas trouvée pour le peuple syrien”, a-t-il souligné.

Le chef de l'ONU a remercié l'Arabie saoudite pour avoir aidé l'opposition syrienne à présenter “une délégation unie à la conférence de Genève, ce qui représente une avancée importante pour trouver une solution possible au conflit syrien”.

Lors de sa visite, M. Guterres a également visité le Centre humanitaire du Roi Salman.

Lors d'un point de presse, il s'est dit “encouragé de voir ce centre développer ses activités avec un fort engagement envers les principes humanitaires, non seulement en Syrie et au Yémen, mais dans de nombreux pays à travers le monde”.

“Les drames dans le monde d'aujourd'hui sont énormes. La souffrance est énorme. Seuls, nous ne pouvons rien faire. Ensemble, nous pouvons faire beaucoup. Donc, partenariat est un mot clé - un partenariat entre toutes les organisations humanitaires et je crois que le Centre humanitaire du Roi Salman peut jouer un rôle très important en tant que catalyseur dans le monde et la région”, a-t-il ajouté.

Dimanche soir, le Secrétaire général devait s'envoler pour Dubaï, aux Emirats arabes unis, où il participera au Sommet mondial des gouvernements, puis pour Oman, le Qatar et l'Egypte.

Avant de rentrer à New York, M. Guterres se rendra à Bonn, en Allemagne, pour participer à une réunion ministérielle du G20, où il « soulignera la nécessité de renouer la confiance dans la communauté internationale afin de faire face aux défis pressants de la paix et de la sécurité », a précisé son porte-parole. Il se rendra ensuite à Munich pour participer à une conférence annuelle sur la sécurité.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le chef de l'ONU discute de la situation en Syrie avec le Président turc

En savoir plus