Haïti : l'ONU étudie une modification du mandat de la MINUSTAH

Des Casques bleus brésiliens et un officier de police de la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH) patrouillent dans la ville de Jeremie, qui a été endommagée par l’ouragan Matthew. Photo ONU/MINUSTAH/Logan Abassi

9 février 2017 – A l'occasion d'une visite en Haïti, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a souligné que l'Organisation étudiait une modification du mandat de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

M. Ladsous est venu dans le pays pour assister à la prestation de serment du nouveau Président haïtien, Jovenel Moïse, cette semaine et pour effectuer une évaluation de la MINUSTAH.

“La composante militaire de la MINUSTAH devrait selon toute vraisemblance s'effacer dans un avenir relativement proche. On est en train de regarder les modalités”, a expliqué M. Ladsous lors d'une conférence de presse à Port-au-Prince.

Il a rappelé que le Conseil de sécurité de l'ONU, lorsqu'il a renouvelé la dernière fois le mandat de la MINUSTAH, a souhaité qu'à la prochaine échéance qui se situe le 15 avril, il ait des éléments pour se prononcer sur le paramétrage du mandat de la Mission. Le Secrétaire général doit formuler des recommandations à l'adresse du Conseil de sécurité le 15 mars.

“Je crois que lorsque l'on regarde la situation dans ce pays par rapport à ce qu'elle était, il y a quelques années, on a quand même beaucoup avancé”, a dit M. Ladsous. “La sécurité n'est pas parfaite, mais je crois qu'elle est quand même bien meilleure”.

Selon lui, “les élections au cours des derniers mois se sont bien passées”. “Il y a eu des incidents mais peu nombreux”, a-t-il ajouté. “Je crois que c'est quelque chose qu'il faut porter au crédit de la Police nationale haïtienne comme d'ailleurs au crédit du Conseil électoral provisoire, au crédit aussi de la MINUSTAH qui est là en termes de recours”.

Il a noté que les effectifs réguliers de la Police nationale haïtienne atteindrons un effectif de 15.000 policiers et que les efforts allaient se poursuivre pour renforcer les capacités de cette police.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Haïti : appel de fonds humanitaire de 291,5 millions de dollars pour assister 2,4 millions de personnes en 2017

En savoir plus