Ukraine: l'hiver accentue les problèmes d'eau et de santé de millions de personnes, selon OCHA

Un centre de distribution d’aide en Ukraine. le pays a connu une hausse dramatique du nombre de personnes ayant besoin d’aide humanitaire en 2016 en raison du conflit en cours. Photo: OCHA/ReliefWeb

30 décembre 2016 – Selon un rapport du Bureau pour la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), environ 3,8 millions de personnes en Ukraine auront toujours besoin d'aide humanitaire en 2017 contre 0,7 million de personnes au début de cette année.

Cette augmentation s'explique par le fait que le conflit a entraîné une restriction des déplacements de personnes et de marchandises, une suspension du versement des aides sociales et des retraites, et a rendu dangereux le retour des personnes vers les zones non contrôlées par le gouvernement. Selon OCHA, 2,2 millions de personnes n'ont pas accès à des services de santé de qualité.

Des problèmes d'accès à l'eau propre et sûre

Les hostilités en cours ont causé des dommages considérables aux infrastructures. 3,7 millions de personnes sont ainsi confrontées à des problèmesbesoin d'eau et d'assainissement.

Les bombardements survenus à proximité des installations d'électricité et d'eau ont entraîné des interruptions continues des systèmes d'alimentation en eau et de chauffage. En raison des températures glaciales et du manque d'eau propre, certaines écoles ont dû fermer pendant plusieurs jours.

Outre les interruptions causées par des dommages structurels, des problèmes liées au non-paiement de factures d'eau menacent environ quatre millions de personnes menacées.

Cependant, plusieurs autorités locales ont annoncé en ce mois de décembre un plan pour fournir une aide financière à l'entreprise d'approvisionnement en eau Voda Donbasa, afin de couvrir les factures impayées des consommateurs et d'éviter les coupures d'approvisionnement en hiver.

Une situation toujours tendue pour les civils

Selon le dernier bulletin d'OCHA en date du 30 novembre, 9.598 personnes ont été tuées et 22.311 blessées en Ukraine tandis que 1,1 million ont fui le pays.

Alors que le nombre de victimes a légèrement baissé, la situation reste tendue au fur et à mesure que l'hiver s'installe. OCHA a indiqué que les dommages causés aux logements et aux infrastructures civiles se produisent presque tous les jours, avec une majorité d'incident à Mariupol, au nord-ouest de Donetsk, et dans l'oblast de Luhanska, des zones situées le long de la frontière sud.

Les points de contrôle de sécurité demeurent une menace pour les civils, alors que des victimes et des blessés ont été signalés au cours des derniers mois. Avec moins d'heures de jour et la saison hivernale, moins de gens ont pu traverser ces points de contrôle. Bien que des efforts aient été faits, ces points de contrôle ne disposent toujours pas de services adéquats de santé, d'assainissement et de logement, fragilisant encore plus les personnes qui y font la queue exposées au vent, à la neige et aux températures de gel.

214 millions de dollars nécessaires pour couvrir les besoins de 2,6 millions de personnes

Afin de répondre à cette crise, OCHA et ses partenaires ont demandé 214 millions de dollars aux donateurs. Cette somme couvrira les besoins de 2,6 millions de personnes très vulnérables. Le plan d'intervention humanitaire de 2017 comprend 94 projets et 215 partenaires, dont plusieurs organisations non gouvernementales nationales.

A ce jour, le plan d'intervention humanitaire a atteint 33% de son objectif de financement.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ukraine : les civils continuent de souffrir dans l’est du pays, selon un rapport de l'ONU

En savoir plus