Iraq : des agences de l'ONU étendent leur assistance dans l'est de Mossoul

L’OMS livre des médicaments et des fournitures dans l’est de Mossoul en Iraq. Photo MANUI

28 novembre 2016 – Des agences des Nations Unies sont en train d'augmenter rapidement leurs efforts d'assistance dans l'est de la ville de Mossoul, en Iraq, afin d'offrir un accès aux soins à plus de 60.000 personnes vivant près de l'actuelle ligne de front.

Deux cliniques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont récemment été déployées dans la ville pour offrir aux résidents des services de santé pour la première fois depuis juin 2014. Une unité mobile du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) fournit également une assistance aux femmes et aux filles.

En plus des soins d'urgence, les agences onusiennes sont en train de restaurer les services dans une clinique de l'est de Mossoul grâce à la fourniture de médicaments et d'autres articles. La clinique, gérée par le Ministère de la santé de la province de Ninive, offre des services de soins de santé primaire, des vaccinations et des services de santé reproductive.

« Les civils dans les zones de conflit ont suffisamment souffert. Ils ne doivent pas être davantage exposés à des risques évitables pour la santé », a déclaré le Représentant de l'OMS en Iraq, Altaf Musani.

« En collaboration avec les autorités sanitaires nationales et les partenaires dans le domaine de la santé, l'OMS cherche à atteindre toutes les personnes dans les zones nouvellement accessibles. L'OMS fournit des cliniques mobiles, des ambulances, des médicaments et des fournitures qui permettent d'offrir des soins de santé à des milliers de personnes affectées » par les opérations militaires à Mossoul, a-t-il ajouté.

L'OMS et l'UNFPA prévoient une augmentation du nombre de patients à Mossoul et sont en train d'étendre leur assistance. Les deux agences onusiennes ont ainsi positionné des unités médicales mobiles et des unités de livraison.

A Mossoul, en Iraq, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) ont renforcé leurs services de santé primaire et reproductive pour fournir des soins vitaux à plus de 60.000 personnes vivant près de la ligne de front.

« À mesure que de nouvelles zones deviennent accessibles, l'UNFPA continuera de répondre aux besoins des femmes et des filles en matière de santé reproductive, y compris des services médicaux pour les femmes enceintes. L'UNFPA soutient et gère actuellement 30 unités mobiles de santé reproductive dans le cadre des opérations d'assistance à Mossoul », a déclaré le Représentant de l'UNFPA en Iraq, Ramanathan Balakrishnan.

Les experts s'attendent à ce que de nouvelles zones deviennent accessibles à Mossoul dans les prochaines semaines, ce qui signifie que plus de 200.000 personnes auront besoin de services de santé d'urgence. Cela comprend près de 40.000 personnes qui auront besoin d'interventions urgentes suivies de soins hospitaliers, ainsi que 8.000 femmes enceintes ayant besoin d'une assistance pour les accouchements et les soins aux nouveau-nés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : l'UNICEF achemine un convoi humanitaire à Mossoul avec du matériel d'urgence pour 15.000 enfants

En savoir plus