Hausse record du nombre de demandes de brevet dans le monde en 2015, selon l'OMPI

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), Francis Gurry. Photo OMPI/Emmanuel Berrod

23 novembre 2016 – Les innovateurs du monde entier ont déposé quelque 2,9 millions de demandes de brevet en 2015, soit une hausse de 7,8% par rapport à 2014, selon une étude publiée mercredi par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Il s'agit de la sixième année consécutive d'augmentation de la demande de protection par brevet, d'après ce rapport sur les Indicateurs mondiaux relatifs à la propriété intellectuelle établi par l'organisation siégeant à Genève.

« Alors que les responsables politiques tentent de stimuler la croissance à travers le monde, il est encourageant de constater que le nombre de demandes de titres de propriété intellectuelle a connu une croissance robuste en 2015 », a déclaré le Directeur général de l'OMPI, Francis Gurry.

Plus d'un million de demandes de brevet déposées par des innovateurs chinois

Avec plus d'un million de demandes déposées pour la première fois en une seule année, les innovateurs chinois, ont joué un rôle moteur dans la hausse record du nombre de demandes de brevet déposées dans le monde, dans un environnement caractérisé par l'accroissement de la demande mondiale de droits de propriété intellectuelle qui sous-tendent l'activité économique.

Ce résultat équivaut pratiquement à la somme des demandes reçues par les offices des trois pays suivants au classement des offices ayant reçu le plus grand nombre de demandes : États-Unis (589.410), Japon (318.721) et Corée du Sud (213.694). Avec l'Office européen des brevets (OEB) (160.028 demandes), les cinq principaux offices ont représenté 82,5% de l'activité mondiale de dépôt.

OMPI/Brevet : record des demandes dans le monde en 2015 grâce à la forte activité de dépôt en Chine.  

C'est dans le domaine de l'informatique (7,9% du total) que le plus grand nombre de demandes ont été publiées dans le monde, puis dans ceux des machines électriques (7,3%) et des communications numériques (4,9%).

Bien que les innovateurs chinois aient déposé le plus grand nombre de demandes de brevet (1.010.406) en 2015, devant les innovateurs américains (526.296) et japonais (454.285), ces demandes étaient principalement des demandes nationales. Ainsi, tandis que les innovateurs établis en Chine ont déposé 42.154 demandes de brevet en dehors des frontières nationales, les innovateurs établis aux États-Unis ont été ceux qui étaient le plus tournés vers l'extérieur, avec 237.961 demandes de brevet déposées à l'étranger.

Les demandes de brevet déposées par des résidents, à savoir par des innovateurs cherchant à obtenir une protection dans leur propre pays, représentent environ deux tiers du total de 2015.

L'utilisation de la propriété intellectuelle en hausse dans la plupart des pays

Le nombre de demandes d'enregistrement de marques a quant à lui bondi de 15,3%, avec environ 6 millions de demandes en 2015, tandis que le nombre de demandes d'enregistrement de dessins et modèles industriels dans le monde a augmenté de 2,3%, pour s'établir à 872 800 demandes.

« Si la Chine reste le moteur de la croissance mondiale, l'utilisation de la propriété intellectuelle a augmenté dans la plupart des pays en 2015 », a souligné M. Gurry, « ce qui témoigne de son importance croissante dans une économie du savoir mondialisée », a-t-il ajouté.

En 2015, environ 1,24 million de brevets ont été délivrés (hausse de 5,2% par rapport à 2014) et 4,4 millions de marques ont été enregistrées (augmentation de 26,6% par rapport à 2014). L'année dernière, le nombre total de dessins et modèles enregistrés a augmenté de 21,3%.

Selon les estimations, 10,6 millions de brevets étaient en vigueur dans le monde en 2015. Environ un quart de ces brevets revenaient aux États-Unis (24,9% du total), suivis du Japon (18,3%) et de la Chine (13,9%).


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Chine rejoint le groupe des 25 nations les plus innovantes au monde, selon un indice de l'ONU

En savoir plus