Climat : le chef de l'ONU salue la ratification de l'Accord de Paris par la Chine et les Etats-Unis

3 septembre 2016 – A la veille de l'ouverture du sommet du G20, à Hangzhou, en Chine, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a qualifié samedi 'd'événement historique' la ratification de l'Accord de Paris sur le climat par la Chine et les Etats-Unis.

Le parlement chinois a ratifié samedi matin l'Accord de Paris sur le climat qui avait été adopté le 12 décembre 2015 à l'issue de la 21e conférence des parties à la convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique. Le gouvernement américain a également annoncé le même jour sa ratification de l'Accord.

« Je suis honoré de recevoir les instruments juridiques de la Chine et des Etats-Unis pour se joindre à l'accord de Paris », a déclaré M. Ban devant le Président chinois, Xi Xinping, et le Président américain, Barack Obama à l'occasion d'une cérémonie de dépôt des instruments de ratification. « Maintenant, en vous joignant formellement à l'Accord de Paris, vous avez ajouté l'élan puissant pour mener l'Accord vers son entrée en vigueur cette année », a-t-il ajouté, rappelant que la Chine et les États-Unis représentent ensemble près de 40% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

« Avec la Chine et les Etats-Unis accomplissant cette étape historique, nous avons maintenant 26 pays qui ont ratifié l'accord et 39% des émissions mondiales comptabilisées, pour être exact », a précisé le Secrétaire général, se déclarant optimiste de voir 29 autres pays représentant 16% des émissions mondiales ratifier l'accord et le faire entrer en vigueur avant la fin de cette année et de son mandat à la tête de l'ONU.

« Je demande instamment à tous les dirigeants, en particulier les pays du G20, d'accélérer leurs processus de ratification nationaux afin que nous puissions transformer les aspirations de Paris en une action climatique transformatrice dont le monde a besoin de toute urgence » a dit le Chef de l'ONU qui a demandé aux dirigeants du monde entier de venir à New York le 21 septembre pour déposer leurs instruments de ratification ou pour s'engager publiquement à adhérer à l'accord avant la fin de l'année.

M. Ban a rappelé qu'avec l'Accord de Paris, le monde dispose d'un cadre mondial équitable, durable et flexible pour réduire les émissions, renforcer la résilience climatique et fournir un appui aux pays en développement pour construire des économies sobres en carbone et s'adapter aux impacts des changements climatiques inévitables.

« Cet accord climatique mondial permettra d'accélérer la croissance de l'énergie propre et nous aider à atteindre les objectifs de développement durable. Il permettra de renforcer la stabilité et la sécurité internationales, de sauver des vies et améliorer le bien-être humain », a dit le Secrétaire général. « Et maintenant, avec ces deux grands pays qui adhèrent à l'Accord de Paris, je suis sûr que nous pouvons vraiment mettre un pas avant très ambitieux et dynamique », a-t-il conclu.


News Tracker: autres dépêches sur la question

ENTRETIEN : « Le changement climatique concerne vraiment le bien-être des gens »

En savoir plus