Au Sommet du G7 au Japon, Ban Ki-moon appelle les Etats signataires à ratifier l'Accord de Paris sur le climat

Le Secrétaire général Ban Ki-moon arrive à Ise-Shima, au Japon, pour un sommet du G7. Photo OSSG

27 mai 2016 – Lors du Sommet du G7 au Japon, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi les Etats signataires à ratifier l'Accord de Paris sur le changement climatique afin qu'il puisse entrer en vigueur le plus tôt possible.

« L'Accord de Paris a été conclu en décembre l'année dernière après plus de 20 ans de négociations. Les représentants de 175 pays se sont réunis à New York le 22 avril de cette année pour signer l'accord. Jamais auparavant tant de nations ont signé un traité en une seule journée », a déclaré M. Ban lors d'une session du G7 consacrée aux objectifs de développement durable, à Ise-Shima, au Japon.

« Les dirigeants du monde ont montré un engagement extraordinaire à affronter le changement climatique. Seize pays ont déjà accepté ou ratifié le traité au sein de leurs assemblées nationales. L'objectif est que 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre le ratifient avant le 31 décembre 2016 », a-t-il ajouté.

« D'après ce que je comprends, 42 pays représentant 49% des émissions prévoient de ratifier l'accord d'ici la fin de l'année. Je demande instamment à tous les pays du G7 et à tous les dirigeants des pays de l'Union européenne de faire tout leur possible pour ratifier le traité dès que possible. De cette façon, la dynamique de mise en œuvre sera maintenue », a dit M. Ban.

S'agissant du récent Sommet humanitaire mondial, qui s'est déroulé à Istanbul, en Turquie, le Secrétaire général a estimé que ce sommet représentait « une avancée majeure dans notre réflexion et notre action collectives en relation avec les crises humanitaires ». Il a remercié la Chancelière allemande Angela Merkel d'y avoir participé.

« Je compte sur les pays riches et puissants (y compris ceux du G7) pour suivre l'exemple de Mme Merkel et soutenir mon Programme pour l'humanité. Je compte sur eux pour investir davantage dans la prévention des conflits et le renforcement de la résilience », a-t-il ajouté.

Quant à la question des réfugiés et des migrants, le Secrétaire général a rappelé que l'ONU organiserait un Sommet sur les migrations le 19 septembre à New York. « J'espère que vous serez en mesure de participer », a-t-il dit à l'adresse des dirigeants du G7, notant que le 20 septembre, le Président américain Barack Obama doit réunir un sommet complémentaire avec un angle un peu différent.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Des sites emblématiques du patrimoine mondial menacés par le changement climatique, selon l'ONU

En savoir plus






Coup de projecteur