La chanteuse malienne Rokia Traoré nommée Ambassadrice de bonne volonté régionale pour le HCR

Le PAM fournit une assistance à environ 50.000 réfugiés maliens dans le camp de Mberra. Photo PAM/Agron Dragaj

22 mars 2016 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé mardi la nomination de la chanteuse et compositrice malienne Rokia Traoré en tant qu'Ambassadrice de bonne volonté régionale pour l'Afrique l'Ouest et centrale.

La musicienne, maintes fois primée, travaille avec le HCR pour sensibiliser le public sur la situation des personnes forcées de se déplacer, particulièrement en Afrique, depuis 2013. Elle a rendu visite à des réfugiés maliens au Burkina Faso, a participé à la cérémonie annuelle de remise de la distinction Nansen du HCR à Genève en 2014, et a soutenu la campagne #JExiste pour mettre fin à l'apatridie d'ici à 2024, a précisé le HCR dans un communiqué de presse.

Pour marquer sa nomination en tant qu'Ambassadrice de bonne volonté, Rokia Traoré a produit une vidéo spéciale pour la chanson titre de son nouvel album "Né So," qui signifie "Chez soi" en Bambara, sa langue maternelle. Elle dédie cette chanson aux réfugiés maliens déplacés par le conflit qui a éclaté en 2012 au nord du Mali, ainsi qu'aux personnes déplacées à travers le monde. Il y a presque 145.000 réfugiés maliens au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger, et 52.000 déplacés maliens à l'intérieur du Mali.

« C'est un honneur d'assumer ce rôle à un moment si crucial pour les réfugiés », précise Rokia Traoré. « J'ai vu des milliers de personnes déplacées à l'intérieur du Mali et des réfugiés dans les pays voisins qui ont été forcés de quitter leurs maisons, leurs familles et leur environnement ».

« Ils ne sont pas seuls », ajoute-t-elle. « Alors que le monde continue d'être témoin d'un nombre record de personnes déplacées à cause de guerres et de conflits, je suis reconnaissante de pouvoir jouer un rôle en attirant l'attention sur cette crise de réfugiés sans précédent en tant qu'Ambassadrice de bonne volonté ». La chanteuse a aussi mentionné les autres crises qui se déroulent actuellement en Afrique de l'Ouest et centrale, telles que celles en République centrafricaine et au Nigéria, qui nécessitent l'attention et les actions de la communauté internationale.

« Nous sommes profondément reconnaissants des efforts de Madame Traoré au nom des réfugiés et des personnes déplacées du monde entier », a déclaré Valentin Tapsoba, Directeur du Bureau du HCR pour l'Afrique. « Les Ambassadeurs de bonne volonté partagent la vision et les valeurs qui guident le travail du HCR, et Rokia Traoré a déjà inspiré beaucoup d'autres personnes ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Au Mali, le Conseil de sécurité encourage les signataires de l'accord de paix à aller de l'avant

En savoir plus






Coup de projecteur