RDC : l'ONU condamne l'enlèvement de travailleurs humanitaires dans l'est du pays

Des enfants dans un centre pour personnes déplacées à Goma, au Nord Kivu, en République démocratique du Congo (RDC). Photo: OCHA/Naomi Frerotte

4 mars 2016 – Le responsable du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) en République démocratique du Congo (RDC), Rein Paulsen, a fortement condamné vendredi l'enlèvement de trois travailleurs humanitaires dans l'est du pays.

« L'enlèvement, il y a 48 heures dans le Nord-Kivu, de trois travailleurs humanitaires de l'organisation non-gouvernementale Save the Children International est le dernier exemple de l'augmentation du rythme des attaques contre les travailleurs humanitaires dans l'est de la RDC », a déploré M. Paulsen.

Condamnant cette dernière attaque dans les termes les plus vifs, le chef de l'OCHA en RDC a appelé à ce que les trois personnes enlevées soient relâchées dans les plus brefs délais et sans conditions.

« Nous condamnons aussi l'augmentation des enlèvements contre les civils, dont certains sont encore détenus dans la province », a-t-il poursuivi, ajoutant que la multiplication récente des attaques contre des travailleurs humanitaires est profondément préoccupante, dans la mesure où elle limite l'accès aux populations dans le besoin.

M. Paulsen s'est par conséquent inquiété des conséquences de cette augmentation pour les civils congolais auxquels les organisations humanitaires fournissent une assistance vitale.

« Nous appelons tous les acteurs au respect du droit international humanitaire, à faire en sorte que les droits des personnes vulnérables en RDC soient respectés et que les organisations humanitaires puissent avoir accès aux personnes ayant besoin de protection et d'assistance », a exhorté le chef de l'OCHA en RDC.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : l'ONU s'inquiète du harcèlement des activistes de la société civile par les autorités

En savoir plus






Coup de projecteur