Darfour : l'ONU et l'Union africaine s'inquiètent de la recrudescence des combats

Des femmes et des enfants déplacés suite à une escalade du conflit dans la région du Jebel Marra, dans l’Etat du Nord Darfour, ont trouvé refuge à Tawilla. Photo : OCHA

3 mars 2016 – La Présidente de la Commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, et le Secrétaire général des Nations Unies, Ban-Ki Moon, ont exprimé jeudi leur profonde préoccupation face à la recrudescence des combats entre les forces du gouvernement soudanais et la faction Abdul Wahid de l'Armée de libération du Soudan, dans la région de Jebel Marra, au Darfour.

« Depuis le déclenchement des violences, il y a six semaines, plus de 90.000 civils ont été déplacés dans le nord du Darfour, en plus des 2,6 millions de personnes déjà déplacées par le conflit », ont déploré Mme Dlamini-Zuma et M. Ban, dans un communiqué de presse conjoint.

Les deux hauts responsables ont aussi fait mention de rapports non confirmés selon lesquels un nombre important de personnes auraient également été déplacées dans le centre du Darfour, rapports que les organisations humanitaires n'ont pas été en mesure de vérifier en raison des restrictions d'accès à la zone.

La Présidente de l'UA et le Secrétaire général de l'ONU ont appelé le gouvernement à coopérer pleinement avec l'Opération de l'UA et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) pour garantir à l'Opération et aux acteurs humanitaires une liberté de mouvement dans leurs efforts continus pour protéger et fournir une assistance à la population civile touchée par les combats.

Mme Dlamini-Zuma et M. Ban ont insisté sur le fait qu'il n'existe aucune solution de nature militaire au conflit au Darfour et ont par conséquent appelé toutes les parties à entreprendre des négociations pour une cessation des hostilités, en vue d'obtenir un règlement pacifique du conflit.

Les deux leaders ont réaffirmé leur soutien au Groupe de mise en œuvre de haut niveau de l'UA pour le Soudan et le Soudan du Sud, ainsi qu'à la MINUAD, dans leurs « efforts inlassables » en vue de faciliter le processus de paix.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Darfour : l'ONU s'inquiète du sort de plus de 85.000 déplacés

En savoir plus





Coup de projecteur