Nigéria : l'ONU condamne un double attentat suicide dans un camp de déplacés

D’innombrables écoles ont été détruites par Boko Haram dans le nord-est du Nigéria depuis 2009. Photo: Mohammad Ibrahim/IRIN

11 février 2016 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné jeudi un double attentat suicide perpétré le 9 février par des membres présumés de Boko Haram, dans le camp de déplacés de Dikwa, dans l'Etat de Borno, au nord-est du Nigéria.

M. Ban « déplore la mort de dizaines de personnes déplacées et de nombreux blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général a exprimé sa profonde sympathie et ses condoléances au gouvernement et au peuple du Nigéria et aux familles endeuillées. Il a souhaité également un prompt rétablissement aux personnes blessées.

« Le Secrétaire général appelle à mettre fin à tous les actes de terrorisme et à la violence interconfessionnelle dans le pays. Il réaffirme le soutien de l'Organisation des Nations Unies au gouvernement nigérian dans sa lutte contre le terrorisme, et réitère son appel à une approche globale en matière de prévention et de lutte contre le fléau du terrorisme, et à traiter ses causes profondes dans le respect des droits de l'homme, du droit humanitaire et du droit des réfugiés », a dit son porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Nigéria : le Conseil de sécurité condamne des attaques terroristes par Boko Haram

En savoir plus






Coup de projecteur