Centrafrique : le Conseil de sécurité décide d'augmenter les effectifs des agents pénitentiaires de la MINUSCA

Des Casques bleus surveillent le déroulement du scrutin devant un bureau de vote en République centrafricaine en décembre 2015. Photo MINUSCA

9 février 2016 – Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé mardi d'augmenter les effectifs des agents pénitentiaires de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses 15 membres, les membres du Conseil ont décidé que les effectifs des agents pénitentiaires seront désormais de 108, soit 68 agents supplémentaires.

Le Conseil de sécurité a également décidé que l'effectif militaire maximal autorisé de la Mission restait le même, soit 10 750 militaires, y compris 480 observateurs militaires et officiers d'état-major. L'effectif maximal autorisé de policiers est, quant à lui, maintenu à 2.080.

Constatant que la situation en République centrafricaine constitue toujours une menace contre la paix et la sécurité internationales, les membres du Conseil ont prié le Secrétaire général de continuer de suivre de près l'évolution des effectifs militaires, policiers et pénitentiaires de la MINUSCA.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Centrafrique : sept nouvelles victimes d'abus sexuels par des Casques bleus identifiées

En savoir plus






Coup de projecteur