Bénin : l’ONU appelle à l’organisation d’une élection présidentielle apaisée et crédible

Le chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA), Mohamed Ibn Chambas, devant le Conseil de sécurité (janvier 2015). Photo : ONU/Loey Felipe

8 février 2016 – Au terme d'une visite officielle de quatre jours au Bénin, le Représentant Spécial du Secrétaire Général pour l'Afrique de l'Ouest, Mohamed Ibn Chambas, a appelé ce weekend tous les acteurs impliqués dans le processus électoral à organiser un scrutin apaisé, crédible et participatif.

« Je suis venu renouveler toute la confiance du Secrétaire général des Nations Unies dans le système démocratique béninois et dans sa capacité à organiser des élections apaisées, crédibles et participatives », a déclaré ce jour le Représentant Spécial lors d'un point presse qui s'est déroulé à Cotonou en présence de la Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies par intérim, Anne Vincent.

« J'ai partagé un message de tolérance et de fraternité avec tous les acteurs impliqués afin que tous les candidats puissent faire campagne en toute liberté et sécurité et que tous les électeurs sans distinction puissent participer librement et sans contrainte à toutes les activités du processus électoral dans le respect de la loi », a-t-il ajouté.

M. Chambas a eu l'opportunité de s'entretenir avec des candidats à l'élection présidentielle ainsi que le Médiateur de la République, le Président de l'Assemblée nationale, et le Président de la République, Boni Yayi. Il a par ailleurs souligné l'importance de l'égal accès des candidats aux medias ainsi que la responsabilité des journalistes à faire preuve de déontologie dans le traitement de l'information.

« J'invite tous les citoyens inscrits sur la liste électorale à s'organiser pour récupérer leur carte d'électeur au cours des prochaines semaines, afin d'être en mesure d'exercer leur devoir civique de participer au vote de l'élection présidentielle », a plaidé M. Chambas.

Il a également consulté les représentants des institutions de la République impliquées dans l'organisation du scrutin, notamment la Cour Constitutionnelle, la Commission électorale nationale autonome (CENA), la Haute autorité de l'audiovisuelle et de la communication (HAAC), le Conseil d'Orientation et de Supervision de la Liste Electorale Permanente Informatisée (COS-LEPI).

Enfin, il a rencontré plusieurs organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers du Benin, ainsi que les responsables du Système des Nations Unies au Bénin.

« J'ai rappelé à tous mes interlocuteurs que le Bénin a une réputation bien établie, celle d'un pays qui a habitué le monde entier à réaliser des alternances pacifiques, grâce notamment à la tradition du compromis et au sens de l'Etat des uns et des autres, et j'ai émis le vœu que le Bénin continue à montrer le bon exemple », a-t-il conclu.

Le premier tour de l'élection présidentielle se déroulera le 28 février. La liste officielle validée par la Cour constitutionnelle béninoise compte 36 candidats en lice pour le scrutin. Le Président Boni Yayi a été élu en 2006 pour la première fois à la tête de l'Etat béninois puis réélu en 2011 pour un second et dernier mandat.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Prisons au Bénin : des mesures urgentes nécessaires pour soulager la souffrance des détenus, selon des experts de l'ONU

En savoir plus