Somalie : l'ONU se félicite de l'annonce d'un nouveau système électoral

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie, Michael Keating. Photo : ONU/Eskinder Debebe (archives)

28 janvier 2016 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont salué jeudi la décision du gouvernement fédéral somalien de mettre en œuvre cette année un système électoral établissant un nouveau Parlement fédéral bicaméral.

M. Ban « félicite les dirigeants somaliens pour cette décision qui ouvre la voie à une transition avant l'expiration du mandat des institutions actuelles. Il applaudit en particulier l'engagement envers la représentation des femmes et des groupes minoritaires, notamment le fait que les femmes représenteront 30% du prochain Parlement, conformément à la Déclaration de Mogadiscio de décembre 2015 », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée à la Somalie ce jeudi, le Représentant spécial du Secrétaire général pour ce pays, Michael Keating, a expliqué qu'avec ce nouveau système électoral la Chambre basse du Parlement serait composée de 275 membres, tout en conservant la formule de partage actuel du pouvoir entre les clans. La Chambre haute, quant à elle, serait composée de 54 membres sur la base d'une répartition égale aux États fédérés existants, émergents ou à venir, ainsi que des sièges additionnels alloués aux entités du Puntland et du Somaliland.

Le Représentant spécial a précisé que cet accord était le fruit de six mois de négociations et que le processus avait été mené et dirigé par les Somaliens eux-mêmes, ce qui montre la maturité croissante du pays sur la voie du fédéralisme.

Ban Ki-moon a également noté avec satisfaction que l'annonce faite ce jeudi faisait suite à « de larges consultations avec les administrations régionales, les parlementaires, les anciens et la société civile ». Il a demandé instamment à toutes les parties de soutenir la mise en œuvre de ce processus, dans un esprit d'unité nationale et de compromis.

Le chef de l'ONU a estimé urgent d'établir une feuille de route politique pour arriver au suffrage universel en Somalie d'ici à 2020. Il a promis la poursuite du soutien entier des Nations Unies au processus de paix.

Lors de la réunion du Conseil de sécurité, Michael Keating a indiqué que les Somaliens avaient encore à finaliser les détails de cette décision concernant le système électoral, mais aussi à parvenir à un accord sur le plan d'action à suivre pour la période allant de 2016 à 2020. Par ailleurs, des progrès doivent encore être réalisés dans la formation en cours d'États fédérés comme les régions d'Hiran et du Moyen-Chébéli. « Lorsque ces étapes seront franchies, et que le statut de Mogadiscio/Banadir sera clarifié, la carte de la nouvelle Somalie fédérale sera complète », a-t-il dit.

Le Représentant spécial a souligné que la situation sécuritaire en Somalie restait volatile, sur fond de menaces liées aux milices Al-Chabaab. La situation humanitaire demeure aussi très inquiétante, étant donné que 4,9 millions de Somaliens (soit 40% de la population) ont besoin de l'aide humanitaire.

Le chef de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), Francisco Caetano José Madeira, a également insisté sur la menace que continue de représenter Al-Chaabab en Somalie, en précisant que le groupe avait recours à des tactiques nouvelles à travers des attaques asymétriques et directes contre les bases de l'AMISOM.

Jeudi soir, le Conseil de sécurité a publié un communiqué de presse dans lequel il se félicite de la décision sur la mise en place d'un nouveau modèle électoral pour 2016.

Les membres du Conseil ont félicité le gouvernement fédéral somalien pour être arrivé à un consensus sur cette question. Ils ont également salué les dirigeants des divers Etats membres fédérés existants ou à venir "pour les efforts sérieux qu'ils ont faits, pendant plusieurs mois, pour arriver à un compromis".

Le Conseil a souligné que "la tenue d'un processus électoral pacifique et transparent en 2016 marquera une avancée historique pour tous les Somaliens et sera fondamentale pour la poursuite des progrès du pays vers la démocratie et la stabilité".


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie : le Conseil de sécurité condamne un attentat à Mogadiscio

En savoir plus






Coup de projecteur