L'ONU met en garde contre les périls d'une migration vers le Yémen en provenance de la Corne de l'Afrique

Des migrants attendent d’être comptés par leur passeur avant de partir de Djibouti vers le Yémen. Photo Kristy Siegfried/IRIN (archives)

19 janvier 2016 – Malgré le conflit armé qui fait rage au Yémen, environ 92.446 migrants sont arrivés dans ce pays par la mer en provenance de la Corne de l'Afrique en 2015, selon des statistiques publiées mardi par le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), lequel met en garde contre les dangers d'une telle entreprise.

Il s'agit du total annuel le plus élevé depuis une décennie, a indiqué un porte-parole du HCR, Adrian Edwards. Les deux tiers de ces arrivées se sont produites depuis mars 2015, date du début du conflit. Avec 95 décès signalés, 2015 a été la deuxième année en termes de mortalité lors de cette traversée. Sous cette optique, et compte tenu de la mort de 36 autres personnes lors d'un incident le 8 janvier 2016, le HCR réitère sa mise en garde contre les dangers de cette traversée, a ajouté le porte-parole.

Le HCR a commencé à enregistrer systématiquement les arrivées de migrants et de réfugiés au Yémen en 2006. Jusqu'ici, seules les années 2011 (103.154) et 2012 (107.532) ont vu davantage d'arrivées d'Ethiopiens et de Somaliens au Yémen qu'il n'y en a eu en 2015. Près de 90% (82.268) des arrivants l'année dernière venaient d'Ethiopie.

En Somalie, le HCR et ses partenaires s'efforcent, en coopération avec la communauté internationale et les autorités somaliennes, d'améliorer la situation politique, socio-économique et sécuritaire dans le pays, ainsi que trouver des solutions de rechange pour les réfugiés et les personnes déplacées. Ces efforts visent à fournir une alternative aux Somaliens qui sont tentés d'entreprendre la dangereuse traversée vers le Yémen. Le nombre de Somaliens qui ont fait ce voyage en 2015 est comparable au record de 33.000 enregistré en 2008.

Ces chiffres sont « inquiétants », a déclaré le porte-parole, car les migrants « continuent d'arriver en dépit d'une escalade sans précédent du conflit au Yémen » et « tragiquement, des personnes continuent de perdre la vie en tentant cette traversée dans des embarcations surpeuplées et peu en état de naviguer ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Yémen : malgré le conflit, les réfugiés continuent d'arriver d'Afrique par bateau

En savoir plus