Afrique de l'Ouest : le Conseil de sécurité juge important que les élections prévues en 2016 soient libres et crédibles

Le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Devra Berkowitz (archives)

16 janvier 2016 – Dans une déclaration à la presse publiée samedi, le Conseil de sécurité de l'ONU a jugé important que les élections qui doivent se dérouler dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest en 2016 soient libres, paisibles et crédibles.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest, Mohamed Ibn Chambas, a fait un exposé jeudi devant les membres du Conseil au sujet de la situation dans la région.

Dans leur déclaration à la presse, les membres du Conseil se sont félicités des développements politiques positifs dans la région, notamment la tenue d'élections paisibles et crédibles au Nigéria, au Togo, au Burkina Faso, en Guinée et en Côte d'Ivoire. Ils ont souligné combien il était important que les élections à venir au Niger, au Bénin, au Cap-Vert, au Ghana et en Gambie soient « libres, justes, paisibles, inclusives et crédibles ».

Les membres du Conseil se sont dits préoccupés par le fait que la tension politique continue d'éroder la gouvernance en Guinée-Bissau et mette en péril la consolidation des gains réalisés depuis les élections de 2014. Ils ont appelé les dirigeants nationaux de Guinée-Bissau à éviter une escalade des tensions et les ont encouragés à susciter un climat favorable à la réconciliation nationale.

Le Conseil de sécurité a réitéré sa ferme condamnation des attaques terroristes qui ont été perpétrées dans la région, en particulier au Mali et au Sahel, ainsi que dans la région du bassin du lac Tchad, notamment par Boko Haram. Ils ont salué à cet égard les efforts régionaux et internationaux pour atténuer les conséquences de ces attaques dans les domaines de la sécurité, de l'humanitaire et du développement.

Les membres du Conseil ont dit qu'ils étaient déterminés à travailler étroitement avec l'Union africaine, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale, la Commission du bassin du lac Tchad et le G5 Sahel “afin de renforcer la coopération régionale en vue de répondre aux menaces sécuritaires transfrontalières et de prévenir la propagation du terrorisme et de l'extrémisme violent”.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Afrique de l'Ouest : l'ONU se félicite de la série d'élections paisibles et crédibles dans la région

En savoir plus






Coup de projecteur