Le programme de développement durable démarre officiellement le 1er janvier 2016

Les objectifs de développement durable à l’horizon 2030 sont projetés sur la façade des bâtiments du siège de l’ONU à New York, en septembre 2015. Photo ONU/Cia Pak

30 décembre 2015 – Le Programme de développement durable à l'horizon 2030, qui a été adopté par les dirigeants politiques du monde entier en septembre dernier à l'ONU, va officiellement démarrer ce vendredi 1er janvier 2016, avec 17 objectifs à atteindre au cours des 15 prochaines années.

« Les 17 objectifs de développement durable sont la vision de l'humanité que nous partageons et un contrat social entre les dirigeants du monde et les peuples », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. « C'est une liste de mesures à prendre pour le bien de la planète et de ses habitants ».

Les objectifs de développement durable, adoptés à l'unanimité par les 193 États Membres des Nations Unies lors d'un sommet historique, sont destinés à répondre aux besoins des populations des pays développés et des pays en développement et soulignent que nul ne doit être laissé pour compte. Vaste et ambitieux, le Programme tient compte des trois dimensions du développement durable – sociale, économique et environnementale – ainsi que d'aspects importants liés à la paix, à la justice et à l'efficacité des institutions.

La mobilisation des moyens pour la mise en œuvre de ce programme, notamment les ressources financières, le développement et le transfert de technologies et le renforcement des capacités, ainsi que le rôle des partenariats, sont également considérés comme indispensables.

Beaucoup considèrent que la Conférence de Paris sur les changements climatiques a été le premier test de la volonté politique de mettre en oeuvre le Programme. « L'Accord de Paris est une victoire pour les peuples, la planète et le multilatéralisme. Pour la première fois, tous les pays du monde se sont engagés à réduire leurs émissions (de gaz à effet de serre), à renforcer leur résilience et à agir aux niveaux international et national pour traiter des changements climatiques. En abordant ces changements, nous faisons progresser le Programme de développement durable à l'horizon 2030 », a déclaré M. Ban.

Faire de cette vision une réalité est avant tout la responsabilité des pays, mais il faudra aussi créer de nouveaux partenariats et renforcer la solidarité internationale. Chacun est concerné et a une contribution à apporter. Les progrès devront être revus régulièrement dans chaque pays, avec la participation de la société civile, du secteur privé et des représentants de différents groupes d'intérêt. Au niveau régional, les pays partageront leurs expériences et aborderont les problèmes qu'ils ont en commun, tandis qu'à l'ONU le Forum politique de haut niveau pour le développement durable fera, chaque année, le point des progrès accomplis à l'échelon mondial, identifiera les lacunes et les questions nouvelles et recommandera des mesures correctives.

Les 17 objectifs de développement durable et les 169 cibles du nouveau programme seront suivis et examinés à l'aide d'un ensemble d'indicateurs mondiaux. Ceux-ci seront compilés dans un rapport annuel sur l'état d'avancement des objectifs de développement durable.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les Etats membres de l'ONU adoptent un nouveau programme de développement audacieux

En savoir plus






Coup de projecteur