Myanmar : plus de 408.000 victimes des inondations aidées par le PAM

L’Etat de Chin, au Myanmar, a été un des plus touchés par les inondations en août 2015. Photo : UNICEF/Mohammad Badrul

26 août 2015 – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a indiqué mercredi avoir fourni du riz, des haricots, de l'huile et du sel à plus de 408.000 personnes touchées par les inondations au Myanmar dans des zones uniquement accessibles à pied, après la destruction des routes par des inondations et des glissements de terrain.

Dans un communiqué de presse publié à Yangon, au Myanmar, le PAM a appelé à un soutien financier de 12,3 millions de dollars de toute urgence pour répondre aux besoins des victimes des inondations. Plus de 1,7 million de personnes au Myanmar ont été touchées par de graves inondations et des glissements à la suite de fortes pluies de mousson depuis le début d'août.

Le PAM a déclenché son assistance dans les 48 heures suivant la déclaration de catastrophe naturelle par le Président du Myanmar. Le gouvernement du pays et des compagnies aériennes locales fournissent un transport gratuit. Jusqu'à présent, plus de 2.500 tonnes de nourriture ont été livrées aux zones touchées par les inondations.

« Avec le gouvernement du Myanmar, le PAM a réussi à sauver des vies avec une assistance alimentaire d'urgence, notamment dans les zones qui sont seulement accessibles à pied, où les routes ont été détruites après des inondations et glissements de terre dans le pays », a déclaré le Directeur du PAM dans le pays, Dom Scalpelli. « Je tiens à remercier nos partenaires pour leur soutien financier et leur coopération ».

Le PAM, en collaboration avec le gouvernement du Myanmar, d'autres organisations des Nations Unies et des organisations non-gouvernementales (ONG), compte apporter une aide alimentaire à plus de 440.000 personnes d'ici début de septembre.

Les personnes touchées par les inondations reçoivent du riz pour un mois, des légumes, de l'huile et du sel. Dans certains cas, ils reçoivent également des biscuits à haute teneur énergétique pour une semaine, a indiqué le PAM.

Face à cette situation d'urgence, le PAM a été obligé de suspendre temporairement certains programmes en matière de nutrition dans les écoles et pour les femmes enceintes et les mères allaitantes, et de fourniture de denrées alimentaires pour des personnes vivant avec le VIH et la tuberculose.

Plusieurs pays ont contribué aux actions de secours après les inondations : l'Australie, le Canada, la République tchèque, le Danemark, l'Union européenne, l'Allemagne, le Japon, le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Suisse, le Royaume-Uni, les États-Unis ainsi que l'Association japonaise pour le PAM, le Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies et le secteur privé.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : la Coordonnatrice humanitaire appelle à soutenir le relèvement du pays après les inondations

En savoir plus