Somalie : l'ONU rappelle que malgré la réalisation de progrès importants, la situation demeure fragile

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman. Photo UA/ONU/IST/Tobin Jones

19 novembre 2014 – Lors d'un forum de haut niveau sur la Somalie, qui a eu lieu à Copenhague, au Danemark, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a souligné mercredi que la communauté internationale devait continuer à soutenir ce pays de la Corne de l'Afrique dans ses efforts pour stabiliser et renforcer la sécurité de façon durable.

« Dans l'ensemble, la Somalie est dans un meilleur état qu'elle ne l'a été depuis plus d'une génération », a déclaré M. Feltman, en ajoutant que dans un monde de crises successives, de conflits et de souffrance, la Somalie se démarque en réalisant des progrès vers la paix.

Pour M. Feltman, les progrès ont été le résultat d'un partenariat stratégique efficace entre le leadership fédéral de la Somalie qui a renforcé la confiance des Somaliens et la communauté internationale. Par exemple, la visite du Secrétaire général à Mogadiscio le mois dernier avec le Président de la Banque mondiale et d'autres partenaires régionaux est encore un signe de l'engagement international accru en Somalie.

Le Forum de Copenhague vise à maintenir la dynamique dans le processus de transition politique, dans le cadre de l'accord conclu entre le gouvernement somalien et les partenaires internationaux à la Conférence de Bruxelles en septembre 2013. Cet accord constitue une feuille de route qui établit les priorités pour la période entre 2014 et 2016 pour renforcer les institutions de l'État et pour la consolidation de la paix en Somalie.

Le Secrétaire général adjoint a affirmé qu'il était nécessaire de soutenir la Somalie dans sa lutte contre le terrorisme et notamment contre le groupe d'Al-Chabab. Les forces de sécurité somaliennes et de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) ont réalisé des avancées dans ce domaine, a-t-il rappelé.

Concernant le financement des efforts de reconstruction de la Somalie, M. Feltman a expliqué qu'il était essentiel d'assurer la transparence pour renforcer la confiance dans l'économie de la Somalie.

« Il reste beaucoup à faire. Mais les investissements économiques internationaux sont déjà importants et ne cessent d'augmenter », a-t-il expliqué.

De nouveaux incidents violents ont eu lieu dans le pays au cours des dernières semaines, ce qui montre que la situation reste fragile, a indiqué M. Feltman en exhortant le Président somalien et d'autres responsables de tout faire pour résoudre la crise actuelle afin d'assurer la stabilité politique.

Il a également salué le rôle de l'Autorité régionale intergouvernementale de développement (IGAD), un groupe régional dont la Somalie est membre fondateur, pour faciliter la recherche d'une solution durable.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie : il faut s'attaquer aux causes profondes de la piraterie, selon l'ONU

En savoir plus