Burkina Faso : Ban prend acte de la démission du Président Compaoré

Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso. Photo: ONU/Rick Bajornas

31 octobre 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a pris acte vendredi de la démission du président du Burkina Faso, Blaise Compaoré à la suite de la détérioration de la situation de la sécurité dans ce pays.

Lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU à New York, le porte-parole du Secrétaire général a indiqué que le Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest, Mohammed Ibn Chambas est arrivé ce matin dans la capitale du Burkina Faso, Ouagadogou, et que le chef de l'ONU continuerait à suivre les événements de près.

La visite de M. Chambas, qui a été annoncée hier par le Secrétaire général, fait partie d'une mission conjointe qui comprend également le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et le commissaire de l'Union africaine pour les affaires politiques.

«Le Secrétaire général exhorte toutes les parties à faire preuve de calme et de retenue et à recourir au dialogue pour résoudre la crise actuelle », a souligné le porte-parole de M. Ban.

Selon les médias, le Président Compaoré, qui avait dirigé le pays pendant 27 ans, a annoncé sa démission suite à plusieurs jours de manifestations de milliers de personnes à Ouagadougou. Au cours de ces manifestations, plusieurs bâtiments gouvernementaux et le siège de la télévision d'Etat ont été pris d'assaut et saccagés et les manifestants se sont heurtés aux forces de sécurité hier devant le palais présidentiel.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Burkina Faso : le chef de l'ONU appelle au calme et envoie un émissaire dans le pays

En savoir plus





Coup de projecteur