Ebola : le PAM construit des centres de santé et transporte travailleurs humanitaires et équipements

Un centre de distribution du PAM dans un quartier de Monrovia, au Libéria. Photo PAM/Rein Skullerud

3 octobre 2014 – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a indiqué vendredi avoir fourni à ce jour une aide alimentaire à plus de 430.000 personnes touchées par la crise Ébola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone dans le cadre des efforts coordonnés par la Mission des Nations Unies pour l'action d'urgence contre Ebola (MINUAUCE).

« Nous nous adaptons pour faire face à ce défi immense. Nous apportons de la nourriture, un soutien logistique, des avions, des hélicoptères, des bateaux et nous construisons des centres de traitement », a déclaré la Directrice régionale du PAM pour l'Afrique de l'Ouest, Denise Brown.

La réponse du PAM à l'épidémie d'Ebola inclut une assistance alimentaire distribuée aux patients dans les centres de traitement d'Ebola et à ceux qui ont survécu au virus et qui ont été autorisés à sortir des centres de traitements. Une assistance alimentaire est aussi distribuée aux communautés où la transmission a été forte, y compris les familles des personnes infectées par le virus Ebola qui reçoivent un traitement, qui sont décédées, ou qui sont en convalescence.

Selon le PAM, cela contribue à stabiliser les communautés touchées en leur permettant de limiter les déplacements inutiles.

« Les distributions de vivres sont en cours dans les trois pays, dans les zones urbaines et rurales, et se font souvent maison par maison, une famille à la fois - et davantage de nourriture est en train d'être acheminée », a expliqué le PAM en ajoutant qu'un navire a été affrété pour acheminer 7.000 tonnes de riz de Cotonou, au Bénin, à Monrovia, au Libéria, et à Freetown, en Sierra Leone.

Le Service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS), géré par le PAM, a ouvert un nouveau couloir aérien entre Dakar, Accra, Freetown, Monrovia et Conakry pour faciliter le déploiement rapide du personnel humanitaire sur le terrain. UNHAS effectuait déjà des vols entre les pays touchés et a transporté 497 passagers et 6,6 tonnes de fret à l'aide de deux avions et d'un hélicoptère.

« Le PAM apporte un support logistique considérable pour aider les services médicaux à traiter et contenir la propagation du virus. Dans la capitale du Liberia, Monrovia, les ingénieurs du PAM sont en train d'installer quatre unités de traitement du virus Ebola d'une capacité de 400 lits », a indiqué l'agence onusienne.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ebola : près de 7.200 cas et plus de 3.300 décès en Afrique de l'Ouest

En savoir plus




Coup de projecteur