Iraq : l'ONU réclame une enquête sur un massacre présumé de soldats par l'EIIL en juin

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, Nickolay Mladenov. Photo MANUI

3 septembre 2014 – Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Nickolay Mladenov, a appelé mercredi les autorités de ce pays à mener une enquête publique et indépendante sur le sort de soldats qui auraient été massacrés ou portés disparus lors de la prise d'un camp militaire par le groupe extrémiste l'État islamique d'Iraq et du Levant (EIIL) le 12 juin 2014.

« Des éléments donnent à penser qu'un massacre a été commis dans le camp Speicher et que des centaines d'Iraquiens ont été tués par l'EIIL. Il est dans l'intérêt des familles et des proches qui restent dans l'incertitude quant au sort de leurs êtres chers, mais également dans l'intérêt public, de faire la lumière sur ce qui est arrivé à ces hommes, de retrouver les corps de ceux qui ont été tués et d'assurer la libération de ceux qui seraient en captivité », a indiqué M. Mladenov dans un communiqué de presse.

« Toutes les personnes ou groupes de personnes responsables de ces actes doivent être traduits en justice », a-t-il ajouté, en rappelant que les évènements qui ont eu lieu dans le camp Speicher restent une vive source de préoccupation pour la communauté internationale.

Les 11 et 12 juin, l'EIIL et les groupes qui y sont associés ont pris le contrôle d'une grande partie des régions du nord et du centre de l'Iraq, dont le camp militaire de Speicher, qui est situé à proximité de la ville de Tikrit, dans le gouvernorat de Salah Al-Din. Les circonstances des évènements qui ont suivi restent floues, mais l'EIIL a annoncé avoir exécuté près de 1700 soldats capturés dans le camp.

Des photos et des vidéos publiées par le groupe extrémiste montre des jeunes hommes qui sont embarqués dans des camions, emmenés vers le lieu de leur exécution, puis abattus par des combattants de l'EIIL.

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a décidé lundi d'envoyer une équipe d'enquêteurs en Iraq pour faire la lumière sur les crimes commis par l'EIIL et les groupes qui lui y sont associés afin d'aider le gouvernement iraquien à faire en sorte que les auteurs de crimes rendent des comptes.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Centrafrique : Ban appelle à l'envoi d'une opération de maintien de la paix

En savoir plus





Coup de projecteur