Ban préoccupé par l'annonce d'un coup d'Etat au Lesotho

Le Premier ministre du Lesotho, Thomas Motsoahae Thabane lors de l’Assemblée générale en septembre 2013. Photo ONU/Sarah Fretwell

31 août 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé dimanche sa préoccupation concernant des informations faisant état d'un coup d'État militaire au Lesotho, en Afrique australe, et il a appelé toutes les parties à résoudre leurs différends de manière pacifique.

« Le Secrétaire général appelle au respect de l'ordre constitutionnel et de la démocratie », a déclaré le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« Il exhorte toutes les parties prenantes à s'abstenir de toute violence et à travailler ensemble pour résoudre les différends de manière pacifique et durable » , a-t-il ajouté.

Le petit pays enclavé est entouré de tous côtés par l'Afrique du Sud, où le Premier ministre Ousmane Thomas aurait fui après avoir affirmé que l'armée a effectué un coup d'Etat. Selon les médias, l'armée a nié qu'il a organisé un coup d'Etat.

Le chef de l'ONU a salué les efforts de la Communauté pour le développement de l'Afrique australe (SADC) et d'autres partenaires du Lesotho pour soutenir les initiatives pour rétablir la confiance entre les membres de la coalition gouvernementale et il a exhorté toutes les parties à continuer à jouer un rôle actif dans la promotion de la paix au Lesotho.

En savoir plus