Alliance des civilisations : l'ONU affirme le rôle important du dialogue pour la paix et le développement

Le forum mondial de l’Alliance des civilisations à Bali, en Indonésie. Photo: ONU

29 août 2014 – Lors du début vendredi du forum mondial de l'Alliance des civilisations à Bali, en Indonésie, l'Organisation des Nations Unies a salué le rôle important de cette initiative pour promouvoir la paix, particulièrement à la lumière de l'instabilité considérable dans de nombreuses régions du monde actuellement.

« L'Alliance est là pour vous servir comme un outil de prévention des conflits, de promotion de la réconciliation, et pour promouvoir le développement durable », a déclaré le Haut Représentant de l'Alliance des civilisations, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, dans son discours d'ouverture.

L'initiative a été lancée en 2005 par l'Espagne et la Turquie, sous les auspices de l'ONU, l'Alliance cherche à promouvoir de meilleures relations interculturelles dans le monde entier. Lors de l'ouverture du 6ème Forum mondial de l'Alliance des civilisations, M. Al-Nasser a déclaré que les crises en Iraq, à Gaza, en Syrie, en République centrafricaine, au Nigeria, au Myanmar et au Sri Lanka démontrent clairement que les sociétés sont affectées par des tensions identitaires.

« Le travail de l'Alliance est important au niveau mondial, afin de promouvoir l'avènement de l'avenir que nous souhaitons », a déclaré M. Al-Nasser devant les représentants des gouvernements, des chefs d'entreprises, des chefs religieux, des journalistes et de jeunes du monde entier.

M. Nasser a souligné que l'Alliance conserve un fort engagement à des approches innovantes. Par exemple, il travaille en collaboration avec le Programme de développement des Nations Unies (PNUD) afin de promouvoir les jeux et les applications numériques en tant que voies pour le dialogue interculturel et la résolution des conflits.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souligné dans son allocution que les pires crises du monde sont alimentées par ceux qui exploitent la peur pour obtenir le pouvoir. « Trop de sociétés ont des fractures culturelles, religieuses ou ethniques », a-t-il souligné. « Nous avons beaucoup de travail devant nous face à ces tensions ».

Dans ce contexte, de nombreuses initiatives locales soutenues par l'Alliance font une réelle différence dans le monde, de la promotion du bénévolat islamo-chrétien à Mindanao à une initiative pour aider les étudiants pakistanais à surmonter les divisions sectaires.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le Président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, M. Ban a déclaré que le Forum avait lieu à un moment où l'extrémisme représente une grave menace. « Promouvoir la tolérance et le dialogue inter-religieux et interculturel n'a jamais été plus important », a-t-il affirmé.

Il a également salué l'Indonésie d'être un « excellent exemple d'une culture vivante et démocratique», et a félicité le peuple indonésien pour la bonne tenue des élections pacifiques et démocratiques cette année. Il a rendu hommage à l'héritage de M. Yudhoyono comme le premier Président démocratiquement élu et pour diriger le pays vers une plus grande transparence politique et la croissance économique, ajoutant qu'il se réjouissait de travailler avec le président-élu Joko Widodo.

De son côté, le Président de l'Assemblée générale, John Ashe, a indiqué que la circulation accrue des personnes à travers le monde, la réduction des frontières physiques permise par les technologies modernes, et le mélange des cultures, font que la civilisation humaine est de moins en moins monolithique et de plus en plus diversifiée.

« Ces différences représentent une richesse, mais également un défi puisqu'il faut trouver des moyens pour renforcer l'empathie, la compréhension et le respect de nos différences inhérentes », a-t-il souligné.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban Ki-moon à Bali pour un forum de l'Alliance des civilisations

Coup de projecteur