Ukraine : l'ONU appelle à éviter une escalade alors qu'un convoi russe aurait franchi la frontière

Une femme de retour à Sloviansk est réconfortée par une parente alors que sa maison a été frappée par un tir d’artillerie et a besoin de réparations. Photo HCR/Iva Zimova

22 août 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déclaré vendredi suivre avec une profonde préoccupation les informations selon lesquelles un convoi d'aide russe a franchi la frontière en Ukraine sans la permission des autorités ukrainiennes.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies s'est réuni en urgence vendredi après-midi pour des consultations à huis clos sur la situation en Ukraine.

Selon la presse, le convoi envoyé par la Russie pour venir en aide aux populations de l'Est de l'Ukraine a pénétré sur le territoire ukrainien, vendredi 22 août. Cette décision aurait été prise par les autorités russes unilatéralement.

« Tout en reconnaissant que la situation humanitaire se détériore, toute action unilatérale peut exacerber une situation déjà dangereuse dans l'Est de l'Ukraine », a noté le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Une fois de plus, le Secrétaire général exhorte toutes les parties, en particulier l'Ukraine et la Fédération de Russie, de continuer à travailler ensemble, en coordination avec la communauté internationale, afin de s'assurer que l'aide humanitaire parvienne aux zones les plus touchées », a-t-il ajouté. « Il rappelle que toutes les parties devraient continuer à faire preuve de retenue et éviter une escalade. »

À cet égard, le Secrétaire général s'est dit encouragé par l'annonce du Président ukrainien, Petro Porochenko, que l'Ukraine ferait « tout son possible pour éviter des conséquences plus graves à la suite du convoi se déplaçant en territoire ukrainien. »

De son côté, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, poursuivait sa visite en Ukraine vendredi. Elle a notamment rencontré aujourd'hui le Vice Premier ministre Groysman. Samedi, elle doit se rendre dans l'Est de l'Ukraine pour constater sur la place les besoins des gens qui sont affectés par la crise actuelle.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a, quant à lui, conclu sa visite en Ukraine vendredi.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les chefs des affaires politiques et humanitaires de l'ONU en visite en Ukraine

En savoir plus





Coup de projecteur